En direct

Les houillères, terreau de l'activité ferroviaire
PHOTO - 13503_822375_k2_k1_1935355.jpg - © EAI

Les houillères, terreau de l'activité ferroviaire

CHRISTIANE PERRUCHOT |  le 15/06/2018  |  EntreprisesCollectivités localesAménagementBas-RhinCorrèze

Montceau-les-Mines 

Abandonné en l'an 2000 par Charbonnages de France, l'ancien site des houillères de Montceau-les-Mines retrouve une vocation économique, à l'initiative d'un groupement de constructeurs locaux d'engins mobiles réunis au sein de Mecateamcluster. Labellisé et soutenu financièrement par le Programme d'investissements d'avenir (PIA) de l'Etat depuis 2014, le projet de 20 M€ HT (bâtiments et infrastructures) comprend deux volets : l'un industriel, l'autre concernant la formation. Une halle de maintenance ferroviaire a été inaugurée mi-mai, tandis que la première pierre d'un centre dédié aux métiers de l'entretien des voies ferrées et de la réparation des engins de travaux a été posée le 1er juin.

Le pilotage est conjoint aux entreprises et aux collectivités territoriales. Celles-ci, en premier lieu la communauté urbaine Creusot Montceau, ont formé la Société d'économie mixte pour la coopération industrielle en Bourgogne (Semcib) avec la Caisse des dépôts, Eiffage Rail, TSO (groupe NGE) et Mecateamcluster. Propriétaire du site de 12 ha, la SEM a démoli les anciens hangars, remis le terrain en état et créé des voies d'accès. Elle est aussi maître d'ouvrage des futurs 2 600 m2 dédiés à la formation, composés d'un ancien hangar réhabilité et d'un bâtiment neuf, conçus par l'agence Espace Architecture International (EAI).

Une halle monumentale. Une seconde société rassemblant la Semcib et les industriels a porté la construction de la halle de maintenance, aux dimensions gigantesques : 110 m de long, 30 m de large et 10 m de haut. Elle a choisi la formule du contrat de promotion immobilière, qu'elle a confié au contractant général Keops. « La dalle de plancher en béton, percée de deux fosses de réparation, est construite sur 500 pilotis ancrés au sol tous les trois mètres, afin de supporter la circulation des engins et le poids d'un pont roulant de 10 tonnes », explique Dominique Moreau, gérant de Keops.

Livré dans le courant de l'été 2019, le centre Campus Mecateam formera à la fois des salariés des entreprises de travaux ferroviaires et des jeunes en formation initiale, du bac professionnel au bac + 3. Le projet ne part pas d'une feuille blanche. Deux lycées de la communauté urbaine ainsi que l'IUT du Creusot ont déjà intégré des options « ferroviaires » à leur programme. Depuis 2013, à la lisière du futur campus, trois voies-école de 350 m de long (deux classiques et une à grande vitesse) servent aux travaux pratiques des élèves. Une formation à la conduite en sécurité d'une pelle rail-route a par ailleurs commencé fin mai en Corrèze, avec le Centre de formation continue des travaux publics d'Egletons.

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Batiprix Bordereau 2019 - 36 ème édition

Batiprix Bordereau 2019 - 36 ème édition

Livre

Prix : 98.00 €

Auteur : Groupe Moniteur

Voir

Hors-série AMC : 50 ans d'architecture

Hors-série AMC : 50 ans d'architecture

Presse - Vente au n°

Prix : 29.00 €

Voir

200 initiatives pour la transition énergétique des territoires

200 initiatives pour la transition énergétique des territoires

Livre

Prix : 24.00 €

Auteur : Éditions du Moniteur

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur