En direct

Les futurs architectes s'immergent dans le DomusLab

C. R. |  le 23/03/2018  |  Collectivités localesArchitectureBas-RhinMeurthe-et-Moselle

Nancy -

Vingt-six étudiants de l'Ecole nationale supérieure d'architecture (Ensa) de Nancy viennent d'achever un travail d'études original sur la reconfiguration du « Suffren ». Cet immeuble de 63 logements de Villers-lès-Nancy (Meurthe-et-Moselle) offre un rare témoignage local d'habitat social des Trente Glorieuses construit en extension urbaine, hors des grands ensembles. Les étudiants en Master 2 se sont relayés pendant quatre mois dans l'appartement vacant de l'immeuble, pour interroger les habitants, analyser le contexte urbain, appréhender l'histoire du quartier et effectuer le diagnostic architectural.

Pistes de rénovation. Leurs conclusions, parfois audacieuses, sur le traitement des abords, la requalification des espaces communs, les changements de typologie des appartements et l'amélioration technique pourront servir de pistes au bailleur mmH lors de la rénovation. L'atelier s'est inscrit dans le cadre du DomusLab, laboratoire en situation réelle de l'architecture d'habitat initié par l'Ensa nancéienne et son homologue de Strasbourg.

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Code des juridictions financières

Code des juridictions financières

Date de parution : 12/2018

Voir

De l'immeuble de bureau aux lieux du travail

De l'immeuble de bureau aux lieux du travail

Date de parution : 12/2018

Voir

Le ravalement

Le ravalement

Date de parution : 12/2018

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur