En direct

Les Français veulent de l'aide pour leurs travaux de rénovation énergétique
Logo ADEME - © © ADEME

Les Français veulent de l'aide pour leurs travaux de rénovation énergétique

le 19/09/2013  |  Performance énergétiqueTechnique

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Energie
Performance énergétique
Technique
Valider

Comme chaque année, l’Ademe dévoile les résultats de son baromètre « 10 000 ménages », réalisé par TNS Sofres. Dans un contexte économique toujours difficile, la réduction de la consommation d’énergie reste une priorité pour les ménages français, principalement motivée par des raisons budgétaires.

Comment agir pour l'environnement en période de crise économique ?

Cette année encore, pointe l'enquête de TNS Sofres pour le baromètre "10 000 ménages" de l'Ademe publié jeudi 19 septembre, les inquiétudes socio-économiques sont en effet au coeur des préoccupations des Français, au détriment des problématiques environnementales. Le chômage demeure la principale préoccupation pour 76% des Français (+ 4%). La pollution apparait comme un problème moins important, 35% (- 3%).

Mais dans une perspective de maîtrise budgétaire, la réduction de la consommation d’énergie reste fortement recherchée par les particuliers. La moitié des ménages français considèrent en effet que leur consommation d’énergie représente une part trop importante de ce budget et la grande majorité d’entre eux (80%) cherchent à réduire leur consommation d’énergie, notamment en raison de la hausse de son coût pour 64% contre 44% en 2009. En 2012, ce coût s’élevait en moyenne à 1403€ par an et par ménage toutes énergies confondues contre 1239€ en 2007.

Depuis 2007, la recherche d’économies sur la facture énergétique est ainsi le premier critère cité - 34% - comme motivation pour réaliser des travaux.

Un DPE trop peu souvent suivi de travaux

Mais s'ils sont davantage sensibilisés, grâce au Diagnostic de Performance Energétique (le DPE est particulièrement bien jugé car il permet de connaitre la capacité énergétique de son logement pour 75% des personnes interrogées et les travaux à réaliser pour l’améliorer, 73%), sur les travaux à réaliser, les ménages se heurtent cependant à des difficultés de financement.

Et même si parmi ceux ayant effectué un DPE en 2012, plus de la moitié (58%) ont réalisé des travaux recommandés par le diagnostic (ils étaient 51% en 2011), les ménages attendent que les aides financières proposées soient plus claires et incitatives.

19% des ménages n’ayant pas réalisé l’intégralité de leurs travaux de maîtrise de l’énergie l’expliquent ainsi par le manque d’aides financières.

La réalisation de travaux de maîtrise de l’énergie (12 % en 2012 contre 15 % en 2009), tout comme l’intention d’en réaliser (16 % en 2012 vs 18 % en 2011) et le budget alloué à ces travaux sont donc en baisse. Ce budget est ainsi passé de 4 517 € en 2011 à 4 359 € par ménage cette année.

Demande d'accompagnement

Quant à la nature des travaux réalisés, ceux sur le bâti restent incontestablement majoritaires et repartent même à la hausse (70% vs 66% en 2011), un progrès expliqué par celui des travaux d’isolation des combles et des murs (23% des travaux).

En demande d’accompagnement, les ménages gardent une opinion très positive vis-à-vis des professionnels, en particulier en ce qui concerne la bonne prise en charge de leur demande (98% d’accord). Par ailleurs, 42% des ménages les citent spontanément comme la source d’information jugée la plus utile. Le service d’accompagnement de proximité lancé le 19 septembre avec les Points Rénovation Info Service (PRIS, lire notre article) devrait apporter une réponse supplémentaire aux attentes des ménages.

10 000 ménages scrutés depuis 1986

L’étude barométrique « 10 000 ménage » s’intéresse depuis 1986 à l’évolution des comportements des ménages français à l'égard de la maîtrise de l’énergie dans leur logement et à l’évaluation de l’impact des politiques menées par les pouvoirs publics en la matière.

Réalisée par TNS Sofres auprès d’un panel de 10 000 ménages, l’étude permet notamment de recueillir des informations sur :

- leurs attitudes et opinions concernant l’efficacité énergétique de leur système de chauffage ;

- les travaux entrepris ou à entreprendre ;

- ainsi que les principales caractéristiques de leurs logements, leurs équipements et moyens de chauffage.

Commentaires

Les Français veulent de l'aide pour leurs travaux de rénovation énergétique

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Le Moniteur n°6000 du 26 octobre 2018

Le Moniteur n°6000 du 26 octobre 2018

Date de parution : 10/2018

Voir

L’assainissement-démantèlement des installations nucléaires

L’assainissement-démantèlement des installations nucléaires

Date de parution : 04/2018

Voir

Montage et exploitation d’un projet éolien

Montage et exploitation d’un projet éolien

Date de parution : 05/2016

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur