En direct

Les forestiers renforcent leur ouverture aux territoires
Actuellement implanté dans une tour du XIIème arrondissement, le siège de l'ONF déménagera en 2020 à Maisons-Alfort (Val-de-Marne) dans un bâtiment en bois, récolté et transformé en France. - © © Laurent Miguet

Les forestiers renforcent leur ouverture aux territoires

Laurent miguet |  le 26/01/2018  | 

Avec l’accélération du déploiement du label Forêt d’exception, l’office national des forêts réaffirme son ambition partenariale, aux côtés des forces vives des territoires. Les vœux à la presse ont offert une tribune au président et au directeur général pour l’exprimer, le 24 janvier.

Annoncée le 4 janvier par le Premier ministre, l’élection aux Investissements d’avenir du projet « Des hommes et des arbres, les racines de demain » vient à point nommé pour l’Office national des forêts (ONF) : derrière la métropole du Grand Nancy, 75 acteurs du sud Lorraine, dont l’exploitant des forêts domaniales, se sont mis en ordre de bataille pour figurer parmi les lauréats de l’appel à manifestation d’intérêt dédié à l’action « Territoire d’innovation de grande ambition » (Tiga), dotée de 450 millions d’euros sur 10 ans.

Le grand Nancy montre la voie

« Dans cette région qui a inventé la foresterie, le projet parle autant de bien-être que de bois énergie et de bois construction. Il concrétise une de nos ambitions : que les forestiers parlent davantage aux autres », s’enthousiasme Jean-Yves Caullet, président du conseil d’administration de l’ONF. Et son directeur général Christian Dubreuil de souligner le rôle clé, parmi les chevilles ouvrières du projet, de Meriem Fournier, présidente du comité scientifique de l’ONF et directrice d’AgroParisTech Nancy. La signature de la convention de lancement de « Des hommes et des arbres » aura lieu à la fin février.

A l’échelle nationale, l’ouverture des forestiers s’exprime dans l’accélération du déploiement du label Forêt d’exception : « En 2015, quand je suis arrivé, il n’y avait que quatre labels, sur 19 sites pressentis depuis le lancement du dispositif en 2009. Nous les avons ramenés à 17, pour garantir leur caractère d’exception. Mais sans diminuer les exigences qui portent sur les qualités intrinsèques des sites autant que sur l’existence d’un projet partagé avec les territoires, nous espérons boucler le programme en 2020 », annonce Christian Dubreuil. Au carrefour de l’Alsace et de la Lorraine, le cas du Donon illustre les exigences de l’ONF : le massif est sorti de la liste des labellisables, en raison du déséquilibre sylvo-cynégétique qui empêche la régénération de la forêt.

Totems en mutation

Dernier élu au dispositif partenarial, la forêt de la montagne de Reims en constitue un nouvel emblème : « La clé d’un projet touristique exceptionnel, en bordure du vignoble inscrit au patrimoine mondial », souligne le directeur général. Son agenda 2018 intègre la labellisation de Tronçais (Allier) le 17 mai, puis celle du bassin d’Arcachon (Gironde) les 14 et 15 juin. La Sainte Baume (Bouches-du-Rhône) et Boscodon (Hautes-Alpes) suivront.

Parmi les labellisés de 2017, Bercé (Sarthe) inspire à Jean-Yves Caullet ces commentaires sur l’identité essentiellement culturelle des forêts d’exception : « La valeur totémique des chênes tricentenaires repose sur les hêtres plantés en-dessous, depuis 250 ans, pour stimuler leur croissance. Il faut montrer que cela n’a rien de naturel, et habituer les esprits au fait qu’un jour ou l’autre, il faudra fatalement changer de totem », philosophe le président. Mais ces mutations à venir ne procéderont plus de l’Etat seul : « Il faut sortir de cette idée, et contractualiser des objectifs territorialisés avec les régions et les associations… ». Le comité de labellisation renouvelé dressera un bilan d’étape le 2 février, pour tirer les leçons du label et orchestrer leur diffusion.

Commentaires

Les forestiers renforcent leur ouverture aux territoires

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur

AMC N°270 - SPÉCIAL INTÉRIEURS 2018

AMC N°270 - SPÉCIAL INTÉRIEURS 2018

Presse - Vente au n°

Prix : 29.00 €

Voir

Opérations Immobilières n°106 - Loi ELAN

Opérations Immobilières n°106 - Loi ELAN

Presse - Vente au n°

Prix : 37.00 €

Voir

Aménager sans exclure, faire la ville incluante

Aménager sans exclure, faire la ville incluante

Livre

Prix : 24.00 €

Auteur : Éditions du Moniteur

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur
Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookiesOKEn savoir plusX