En direct

« Les filiales régionales de 3F sont en ordre de marche »

Propos recueillis par Jean-Philippe Defawe |  le 06/11/2015  |  Collectivités localesEure-et-LoirFrance entièreMaine-et-LoireLoire-Atlantique

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Collectivités locales
Eure-et-Loir
France entière
Maine-et-Loire
Loire-Atlantique
Valider
Grand Ouest -

Martine Lesage, directrice générale adjointe de 3F, en charge du développement régional. Francis Stéphan, directeur général d’Immobilière Podeliha et d’Immobilière Centre Loire.

Après l’intégration de Podeliha cet été et l’ouverture d’une agence à Nantes, deux responsables de 3F font le point sur la stratégie régionale du groupe.

Quel est le projet de 3F pour l’Ouest et le Centre ?

Martine Lesage : Notre stratégie régionale est de coller aux territoires au plus près avec deux entités, dirigées par Francis Stéphan, disposant d’une taille critique : Immobilière Centre Loire (ICL) qui gérera 11 500 logements, principalement à Tours, Orléans, Blois et Chartres, et Immobilière Podeliha dans les Pays de la Loire, notre plus importante filiale en région.
Francis Stéphan : Immobilière Podeliha est aussi la première ESH de la région avec un parc de 20 000 logements qui passera à 21 000 fin 2016 grâce à notre intégration dans 3F. Au total, notre rythme de production est de 500 logements neufs par an en locatif et 400 réhabilitations. Et nous injectons quelque 100 millions d’euros dans l’économie locale, ce qui fait de nous l’un des tout premiers donneurs d’ordres des Pays de la Loire.

La taille d’Immobilière Podeliha et son arrivée à Nantes suscitent quelques craintes…

Francis Stéphan : A Nantes, nous sommes un petit acteur avec 89 logements cette année, 123 l’année prochaine et 53 prévus en 2017. Ces craintes ne sont pas fondées et c’est à nous de démontrer que nous ne sommes pas des francs-tireurs et que nous nous inscrivons dans la durée. Nous devons trouver notre place dans une logique de complémentarité et surtout pas dans une logique de surenchère.
Martine Lesage : Nous avons également des moyens pour aider les collectivités sur des dossiers compliqués comme la transformation de bureaux en logements ou la réhabilitation lourde, ce que nous avons fait à Angers avec la résidence Kalouguine. Nous pouvons aussi proposer des produits spécifiques comme les résidences hôtelières à vocation sociale (RHVS).

Où en est le projet de nouveau siège pour Immobilière Podeliha sur le Pôle Gare d’Angers ?

Francis Stéphan : Nous consultons les architectes et 2016 sera consacrée aux études. Il s’agit d’un ensemble de 4 500 m2 de bureaux où nous regrouperons nos trois sites mais aussi de 10 000 m2 de logements en locatif, en accession sociale et en promotion privée. La livraison est prévue pour début 2019. Ce projet sera réalisé en BIM avec une attention particulière aux questions énergétiques. Je rappelle que nous devrions être, avant la fin de l’année, le seul organisme HLM en France certifié ISO 50001 sur le management de l’énergie.

PHOTO - 873714.BR.jpg
PHOTO - 873714.BR.jpg - © Stéphane bellanger/Le Moniteur

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Éclairage des espaces extérieurs

Éclairage des espaces extérieurs

Date de parution : 05/2019

Voir

L'assurance construction

L'assurance construction

Date de parution : 04/2019

Voir

La concession d'aménagement et ses alternatives

La concession d'aménagement et ses alternatives

Date de parution : 04/2019

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur