Les femmes dans l'artisanat du bâtiment : réorientation syndicale à la Capeb

Les femmes dans l'artisanat du bâtiment : réorientation syndicale à la Capeb

Maya Pic |  le 05/03/2021  |  CapebEgalité femmes - hommesfemmesfemmesbatimentfemmesbtp

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Artisans
Capeb
Egalité femmes - hommes
femmes
femmesbatiment
femmesbtp
France
100 % eau et énergie
100 % gros œuvre
100 % second œuvre
Valider

Suite à des études menées auprès des femmes dans les entreprises artisanales du bâtiment, la Capeb réoriente sa politique syndicale vers l’ensemble des femmes, qu’elles soient conjointes d’artisan ou dirigeantes d’entreprise.

Etre femme et cheffe d’entreprise artisanale du bâtiment : un statut qui peut relever du défi quotidien, sur lequel la Capeb s’est penchée à travers une étude menée en 2019. Réalisée auprès de 267 dirigeantes d’entreprise, elle montre que celles-ci sont le plus souvent créatrices de leur entreprise : 53% d’entre elles l’ont créée, 33% l’ont reprise et pour 14% il s’agissait d’une transmission. Ces dirigeantes considèrent majoritairement qu’elles exercent une activité mixte, entre le métier d’artisane et la gestion d’entreprise : 54% la décrivent comme mixte « métier d’artisane et gestionnaire », 44% comme « gestionnaire exclusivement » et 2% comme « artisane exclusivement ».


58 % des dirigeantes souhaitent un accompagnement


Parmi les autres chiffres, on peut noter que les cheffes d’entreprise sont très présentes en ligne : 91% de leurs entreprises sont référencées sur internet. Une forte notoriété de la Capeb ressort également : 92% des non adhérentes la connaissent. Par ailleurs, 58% des répondantes pensent qu’il est légitime que les organisations professionnelles agissent spécifiquement pour les femmes cheffes d’entreprise, avec des actions de communication, des événements et des offres de services dédiés. Un tiers des répondantes pense en revanche ne pas devoir faire l’objet d’actions spécifiques. Les motivations avancées sont qu’« il n’y a pas de différence entre hommes et femmes » (56%) et que « les femmes cheffes d’entreprise sont chefs d’entreprise d’abord et avant tout » (29%).


CNFA et CDFA accueillent les cheffes d’entreprise


L’objectif de l’étude au départ était de répondre à la demande de dirigeantes d’entreprise qui se présentaient dans les Capeb départementales et exprimaient le besoin d’être aidées et accompagnées professionnellement. C’est l’une des raisons pour lesquelles, prenant acte des conclusions de l’étude, la Commission nationale des femmes d’artisans (CNFA) et les Commissions départementales des femmes d’artisans (CDFA) de la Capeb ont décidé d’intégrer ces femmes entrepreneures au sein de leurs commissions respectives. Localement, elles leur assurent un accueil spécifique, leur proposent des thématiques propres et les intègrent dans les sections professionnelles de leurs métiers.


Des « femmes d’artisan » aux « femmes de l’artisanat »


Aussi, tout en conservant leurs sigles, les commissions CNFA et CDFA deviennent « Commission nationale des femmes de l’artisanat » et « Commission départementale des femmes de l’artisanat ». La Capeb assure dans son communiqué que cette réorganisation en faveur des femmes cheffes d’entreprise ne remet pas en cause le combat mené depuis 1975 pour la défense et la reconnaissance des conjointes : il reste toujours d’actualité et un statut légal demeure obligatoire pour toute activité régulièrement exercée au sein de l’entreprise.

La place des femmes dans le Bâtiment en chiffres :
 121 288 femmes sont salariées dans les entreprises artisanales du bâtiment soit 13% (+ 4,3 % d’augmentation entre 2017 et 2018)
 15 000 femmes chefs d’entreprise dans le bâtiment, soit 4 %
 Avec 2 100 apprenties dans l’artisanat du BTP, les femmes représentent 3 % des effectifs apprentis
 4 200 conjoints collaborateurs du bâtiment sont cotisants au CPSTI
 95% des conjoins collaborateurs sont des femmes

Commentaires

Les femmes dans l'artisanat du bâtiment : réorientation syndicale à la Capeb

Votre e-mail ne sera pas publié

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur
Ajouter Le Moniteur à l'écran d'accueil