En direct

« Les étudiants pourraient être force de proposition », Maxence Lelièvre, étudiant en 3e année d’architecture
Maxence Lelièvre, étudiant en 3e année à l’Ecole d’architecture de la ville et des territoires Paris-Est - © Maxence Lelièvre

« Les étudiants pourraient être force de proposition », Maxence Lelièvre, étudiant en 3e année d’architecture

Propos recueillis par Milena Chessa |  le 24/03/2020  |  ConfinementParisEcoles nationales supérieures d'architecture (Ensa)

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Profession
Confinement
Paris
Ecoles nationales supérieures d'architecture (Ensa)
Valider

Tirer le meilleur de la situation actuelle en gagnant en autonomie dans le futur, voici à quoi songe cet élève de l’Ecole d’architecture de la ville et des territoires Paris-Est.

« La semaine dernière a été une semaine d’adaptation. Lundi, mardi et mercredi, j’étais en télétravail pour la mairie de Rosny-sous-Bois où j’effectue ma première année en alternance. Jeudi et vendredi, j’ai suivi en visioconférence les cours de 3e année à Paris-Est. C’est sympa de voir le prof chez lui, ça crée une certaine intimité entre nous. Il n’y a pas la théâtralité de l’école, c’est plus simple, moins intimidant. Même si je préfère quand même l’amphithéâtre car aucune autre activité n’a lieu à côté. A la maison, il faut se mettre dans l’idée de suivre un cours et pas d’écouter une conférence dans son canapé. Pour les prochains partiels, s’il y a un point que l’on n’a pas compris, on pourra avoir accès aux vidéos, ça c’est exceptionnel !

Il faut essayer de tirer le meilleur de cette situation. Je ne connais pas très bien le logiciel Illustrator, c’est le moment de se former chez soi. Une fois que la crise sera passée, on pourrait réinterroger le fonctionnement de notre système. Les étudiants sont très souvent amenés à être à l’école alors que parfois ils pourraient aller travailler ailleurs. Si, avec du temps et de la bonne volonté, on les laisserait être force de proposition, ils gagneraient en autonomie en se développant individuellement et pas seulement collectivement. C’est peut-être un peu utopique, mais ça peut être le moment d’y penser. »

Commentaires

« Les étudiants pourraient être force de proposition », Maxence Lelièvre, étudiant en 3e année d’architecture

Votre e-mail ne sera pas publié

xchouquette

24/03/2020 19h:57

Superbe article ! Il a totalement raison

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Initiation à l’architecture, à l’urbanisme et à la construction

Initiation à l’architecture, à l’urbanisme et à la construction

Date de parution : 08/2020

Voir

Accessibilité des bâtiments aux personnes handicapées

Accessibilité des bâtiments aux personnes handicapées

Date de parution : 08/2020

Voir

Handicap et construction

Handicap et construction

Date de parution : 07/2020

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur