En direct

Les éoliennes à la peine en Aquitaine...

DEGIOANNI Jacques-Franck |  le 20/06/2002  |  AriègeCorrèzeCharente-MaritimeCreuseCharente

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Ariège
Corrèze
Charente-Maritime
Creuse
Charente
Dordogne
Hautes-Pyrénées
Landes
Pyrénées-Atlantiques
Aveyron
Tarn-et-Garonne
Lot-et-Garonne
Lot
Haute-Garonne
Vienne
Haute-Vienne
Gironde
Gers
Deux-Sèvres
Tarn
Energie
Architecture
Réalisations
Energies renouvelables
Aménagement
France
Aude
Europe
International
Valider

En Aquitaine, malgré un réel gisement de vent, les rares projets de parcs d'éoliennes à l'étude ont du mal à se concrétiser, en raison notamment de problèmes fonciers ou de réglementations sur la protection des côtes, alors que d'autres régions comme l'Aude ou la Normandie ont pris des années d'avance.
Selon une étude récente commandée par le Conseil régional et l'Agence de l'environnement et de la maîtrise de l'énergie (Ademe), et réalisée par le bureau d'étude girondin Valorem, l'Aquitaine dispose d'un potentiel "sérieux" sur la bande littorale, le long des 250 km de côte, de la pointe du Médoc à Hendaye, ainsi que sur quelques sites à l'intérieur des terres.

La volonté de l'Aquitaine de développer les énergies renouvelables répond aux engagements pris par la France, dans le cadre d'une directive européenne, de produire 21% de sa consommation d'électricité à partir d'énergies renouvelables en 2010. La France, avec moins de 100 mégawatts installés, est en queue du peloton européen pour l'énergie éolienne, qui doit fournir le gros de l'effort, très loin derrière l'Allemagne (8754 MW).
Pourtant, alors que des dossiers sont à l'étude depuis près de dix ans, aucun +aérogénérateur+ n'a encore vu le jour. Certes, "le vent est plus faible ici que dans l'Aude ou en Normandie", explique Jean-Yves Grandidier, gérant de Valorem. Mais le principal problème réside "dans la difficulté à trouver des terrains disponibles, en raison des contraintes liées à la réglementation foncière", assure-t-il.

Par ailleurs, la loi Littoral protège toute une partie de la côte Atlantique. Or c'est précisément au Verdon, à l'embouchure de la Gironde, que le principal projet de "fermes éoliennes" a vu le jour en 1995. Depuis lors, rien n'a bougé.
"Nous ne sommes pas contre, explique en outre le maire Alain Martinet, mais il faut nous montrer que cela est légalement et économiquement possible".
Enfin, pour certains élus, ce sont plutôt "les tirs de barrage des chasseurs contre les Verts, ardents défenseurs des éoliennes", qui refroidissent les volontés. "J'ai engagé un certain nombre d'approches en Aquitaine, c'est moins facile qu'ailleurs", confirme M. Grandidier, dont la société a réalisé entre autres deux parcs dans l'Aveyron. "Mais avec l'adoption en juin 2001 d'un tarif de rachat favorable pour l'énergie d'origine éolienne, les projets devraient s'accélérer", espère-t-il.

Ainsi, celui d'Ambès, sur la rive droite de Bordeaux. A terme, une dizaine d'éoliennes de 70 mètres de haut pourraient y être installées, produisant entre 10 et 20 mégawatts. L'opérateur, SIIF Energies, filiale d'EDF, y investirait 23 millions d'euros. Un autre site, près du Bassin d'Arcachon, est également évoqué.

A plus long terme, d'autres projets, en pleine mer, pourraient être envisagés, explique-t-on au Conseil régional.

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Le Moniteur n°6000 du 26 octobre 2018

Le Moniteur n°6000 du 26 octobre 2018

Date de parution : 10/2018

Voir

AMC n°261 - Spécial Intérieurs 2017

AMC n°261 - Spécial Intérieurs 2017

Date de parution : 07/2017

Voir

Nouvelles architectures en métal

Nouvelles architectures en métal

Date de parution : 11/2016

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur
Ajouter Le Moniteur à l'écran d'accueil