En direct

Martial Passi, président de la Fédération des entreprises publiques locales (EPL). - © © Bruno Levy/Le Moniteur

"Les entreprises publiques locales (EPL) ne sont pas des entreprises comme les autres"

Propos recueillis par Josette Dequéant |  le 20/05/2010  |  EnergieCollectivités localesEtat

Trois questions à Martial Passi, président de la Fédération des entreprises publiques locales (EPL) à l'occasion de la Semaine nationale des entreprises publiques locales.

Vous organisez la Semaine nationale des entreprises publiques locales du 19 au 26 mai. Pourquoi cette initiative ?

Nous souhaitons nourrir un dialogue entre nos entreprises, les citoyens, les élus et les acteurs du développement local. Les SEM et les SPLA (1) sont trop peu connues, alors qu'elles sont au cœur de notre quotidien. Cette Semaine nationale est une invitation à découvrir leurs réalisations et leurs valeurs citoyennes. Les EPL feront la preuve qu'elles ne sont pas des entreprises comme les autres.

Quels sont les temps forts de cette manifestation ?

Dans 48 villes, 140 entreprises publiques locales participeront à cette première édition. De nombreuses "portes ouvertes" sont au programme. Ce sera l'occasion de découvrir les coulisses d'équipements publics et de s'immerger au cœur d'opérations d'aménagement et de construction. Des conférences et des débats se tiendront sur des thèmes aussi variés que l'aménagement du territoire, l'architecture et la géothermie. Il y aura toujours, près de chez soi, une EPL à qui rendre visite.

En aménagement, quels sont les atouts des EPL ?

Les SEM et les SPLA ont une vraie longueur d'avance en matière d'écoquartiers, de renouvellement urbain et de lutte contre l'habitat indigne qui sont pour moi au premier rang des préoccupations des élus locaux. Leur savoir-faire et leur connaissance du terrain font souvent la différence. Autres atouts : elles sont placées sous le contrôle direct des élus et savent endosser ce rôle précieux de chef d'orchestre, indépendant de la promotion immobilière. Si le Sénat adopte la proposition de loi sur les sociétés publiques locales, le 19 mai, les élus locaux pourront disposer d'une nouvelle forme d'EPL.

(1) Sociétés d'économie mixte et sociétés publiques locales d'aménagement.

Commentaires

"Les entreprises publiques locales (EPL) ne sont pas des entreprises comme les autres"

Votre e-mail ne sera pas publié

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur