En direct

« Les entreprises générales restent actrices de progrès social », Max Roche d'EGF.BTP
Max Roche, président d'EGF.BTP et directeur général d'Eiffage. - © Stéphane Chouan / Eiffage

« Les entreprises générales restent actrices de progrès social », Max Roche d'EGF.BTP

Propos recueillis par Caroline Gitton |  le 12/09/2016  |  Entreprises

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Politique sociale
Entreprises
Valider
Pour lire l’intégralité de cet article, testez gratuitement lemoniteur.fr - édition Abonné

Le directeur général d'Eiffage, Max Roche, a pris la tête du Syndicat national des entreprises générales de France (EGF.BTP) en juin. Le successeur de Laurent Grall (Spie Batignolles) a à cœur de poursuivre les actions menées par l'organisation professionnelle dans le cadre du Pacte social et sociétal signé en 2013. Il livre les enseignements de l'enquête annuelle menée auprès des entreprises adhérentes sur sa mise en œuvre.

EGF.BTP travaille depuis trois ans dans le sillage d'un Pacte social et sociétal. Pourquoi ?

Max [...]

Cet article est réservé aux abonnés Moniteur, abonnez-vous ou connectez-vous pour lire l’intégralité de l’article.

Déjà abonné

Saisissez vos identifiants

Mot de passe oublié ?
Se connecter

Pas encore abonné

En vous abonnant au Moniteur, vous bénéficiez de :

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index

Commentaires

« Les entreprises générales restent actrices de progrès social », Max Roche d'EGF.BTP

Votre e-mail ne sera pas publié

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur
Ajouter Le Moniteur à l'écran d'accueil