En direct

Les enseignants des écoles d’architecture interpellent Roselyne Bachelot
Bâtiment de l’Ecole nationale supérieure d’architecture de Paris-Belleville. - © Milena Chessa / Le Moniteur.fr

Les enseignants des écoles d’architecture interpellent Roselyne Bachelot

JACQUES-FRANCK DEGIOANNI |  le 07/07/2020  |  CultureProfessionEcoles nationales supérieures d'architecture (Ensa)France

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Architecture
Culture
Profession
Ecoles nationales supérieures d'architecture (Ensa)
France
Valider

Une lettre-pétition, à l'adresse de la nouvelle ministre de la Culture, a déjà recueilli plus de 200 signatures pour déplorer le manque de moyens accordés à la formation des futurs architectes...

Franck Riester désormais exfiltré au Commerce extérieur et à l'Attractivité; voici qu'à peine nommée rue de Valois, Roselyne Bachelot, nouvelle ministre de la Culture du gouvernement Castex, trouvera sur son bureau une lettre-pétition en provenance des enseignants contractuels et vacataires des écoles nationales supérieures d’architecture (Ensa), ainsi que des nombreux enseignants titulaires et associés qui les soutiennent.

Parce que «les architectes de demain sont les étudiants d’aujourd’hui», tous ces enseignants dénoncent la pauvreté des moyens - chronique mais néanmoins aiguë - qui leur est accordée.

Les signataires demandent, notamment, «la modification des conditions de travail et des rémunérations des enseignants contractuels et vacataires dans les Ensa qui, à ce jour, ne correspondent pas à leurs qualifications, leur expérience et leur ancienneté.»

Ils revendiquent également :

«L'équilibrage de traitement des enseignants contractuels et des vacataires, […] en référence à ce que devrait normalement percevoir un fonctionnaire exerçant les mêmes fonctions» ;

«La reconnaissance et l'identification par arrêté de toute discipline enseignée en écoles d’architecture depuis l'arrêté du 20 juillet 2005, et  l’article L752‐2 du code de l'éducation ; notamment les langues étrangères pour l’architecture et l'informatique dédiée à l’architecture».

Leur copieuse pétition en ligne, solidement étayée par des annexes, a déjà recueilli 216 signatures en provenance de 20 écoles, ainsi que 26  témoignages (à la date du 6 juillet 2020).

A lire aussi ci-dessous, la lettre de Laurent Salomon, architecte DPLG, adressée au ministre de tutelle de la profession :

Commentaires

Les enseignants des écoles d’architecture interpellent Roselyne Bachelot

Votre e-mail ne sera pas publié

contractuels ENSA

08/07/2020 08h:28

Merci pour cette publication. Nous sommes aux aguets d'une réponse de Mme la Ministre, à notre demande de rendez-vous à ce sujet.

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Initiation à l’architecture, à l’urbanisme et à la construction

Initiation à l’architecture, à l’urbanisme et à la construction

Date de parution : 08/2020

Voir

Accessibilité des bâtiments aux personnes handicapées

Accessibilité des bâtiments aux personnes handicapées

Date de parution : 08/2020

Voir

Handicap et construction

Handicap et construction

Date de parution : 07/2020

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur