En direct

Les énergéticiens se mesurent aux majors du BTP
La plateforme Muse de Citelum gère les infrastructures électriques de l'espace urbain en temps réel (ici au Mexique). - © JOSE VERA / CITELIUM

Les énergéticiens se mesurent aux majors du BTP

le 23/02/2018  |  Bouches-du-RhôneHaute-GaronneLoire-AtlantiqueSmart City

Pour le moment, les « zones de frottement » ne sont pas légion entre le BTP et les géants de l'énergie, tous sur les rangs pour profiter de l'essor de la ville connectée. Mais les énergéticiens ont les dents longues. EDF a, par exemple, annoncé en juin dernier la création d'une nouvelle marque, EDF Solutions Energétiques, visant à améliorer la visibilité de ses filiales (Dalkia, Citelum, Sodetrel… ), qui proposent aux collectivités une large gamme de services. Cette initiative s'inscrit dans la stratégie d'EDF de doubler son chiffre d'affaires dans les services énergétiques avant 2025.

Pour accélérer son développement, le titan français a besoin de s'allier avec des majors du BTP, comme il le fait avec Bouygues Energies & Services à Dijon (lire p. 13) . Dans le cadre du projet de requalification urbaine Nanterre Cœur Université (Hauts-de-Seine), Optimal Solutions, filiale d'EDF, collabore cette fois-ci avec Bouygues Immobilier pour réaliser un réseau d'eau chaude et froide couvrant 60 % des besoins énergétiques du quartier. Son autre filiale, Citelum (nouvelles technologies d'éclairage) teste, elle, plusieurs capteurs (contrôle du trafic, mesure de la pollution) intégrés à des candélabres à Toulouse et en banlieue parisienne.

Engie se montre lui aussi très actif sur la smart city. Sa filiale Engie Ineo, spécialisée dans les installations d'équipements électriques urbains et industriels, a remporté plusieurs gros contrats auprès de métropoles et collectivités, sur des sujets plus ou moins inattendus. A Marseille, il développe ainsi, via son entité Ineo Digital, une plate-forme collectant des milliers de données sur les faits de dégradation sur les voiries ou les équipements publics. Elles proviendront des servi ces de police et des images de vidéosurveillance. Objectif à l'horizon 2020 : améliorer la gestion de la sécurité urbaine. Autre exemple de l'extension des compétences d'Engie Ineo, un récent contrat avec La Baule-Escoublac (Loire-Atlantique), pour déployer un système intelligent de gestion du stationnement.

 

Commentaires

Les énergéticiens se mesurent aux majors du BTP

Votre e-mail ne sera pas publié

Librairie du Moniteur

AMC N°270 - SPÉCIAL INTÉRIEURS 2018

AMC N°270 - SPÉCIAL INTÉRIEURS 2018

Presse - Vente au n°

Prix : 29.00 €

Voir

Opérations Immobilières n°106 - Loi ELAN

Opérations Immobilières n°106 - Loi ELAN

Presse - Vente au n°

Prix : 37.00 €

Voir

Aménager sans exclure, faire la ville incluante

Aménager sans exclure, faire la ville incluante

Livre

Prix : 24.00 €

Auteur : Éditions du Moniteur

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur
Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookiesOKEn savoir plusX