En direct

Les élus urbains veulent peser davantage sur la réforme de la politique de la ville
PHOTO - 627341.BR.jpg - © INTRAMUROS

Les élus urbains veulent peser davantage sur la réforme de la politique de la ville

JEAN-MARC MATALON |  le 05/12/2012  |  UrbanismeIsèreHaute-GaronneFrance Paris

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Collectivités locales
Urbanisme
Isère
Haute-Garonne
France
Paris
Architecture
Etat
Valider

L'association des maires des grandes villes de France (AMGVF), l'association des communautés urbaines de France (ACUF),  et  l'association Villes et Banlieues (V&B) dénoncent d'une même voix les textes en préparation qui, selon, eux, renforceraient l'inégalité entre les territoires.

Trois associations d’élus urbains (1) ont lancé, mercredi 5 décembre à Paris, un appel au gouvernement et au président de la République pour que l’Etat traite « équitablement » les territoires urbains à travers les nombreux dispositifs encadrés par la Politique de la ville. Les trois présidents (tous PS), Michel Destot (maire de Grenoble), Pierre Cohen, (président de Toulouse Métropole et maire de la cité des violettes) et Renaud Gauquelin (maire de Rieux-la-Pape) ont notamment pointé les conséquences des réformes en cours (qu'ils appelent pourtant de leurs voeux) visant à « réécrire dans la douleur une carte de la géographie prioritaire ».

Appel à améliorer la copie gouvernementale

 « Il existe aujourd’hui 2500 contrats urbains de cohésion sociale (CUCS) et 751 zones de solidarité urbaine (ZUS), devait souligner Michel Destot, comment feront les élus exclus du zonage, si demain l’Etat n’en retient plus que 500 CUCS  et divise dans de grandes proportions le nombre des ZUS ? ». En appelant le Premier ministre à « améliorer sa copie », l’élu de l’Isère suggérait de « croiser la réforme du zonage, avec celles de la solidarité territoriale », en faisant notamment "jouer à plein" les systèmes de péréquation verticale et horizontale dans les dotations gouvernementales aux collectivités».

Pour Pierre Cohen, les réformes en cours de discussion « conduisent à la double peine si l’on va au bout de la logique".  Le maire de Toulouse poursuivait : "Si des agglomérations jouent le jeu de la solidarité avec les communes les plus pauvres, cela doit être pris en compte dans le niveau des crédits".

Double peine

De son côté, Renaud Gauquelin plaidait en faveur d’une « application progressive » de future politique de la ville. « Il faudra mettre le paquet sur les territoires en grande difficulté sociale et économique et moins sur d'autres, mais nous souhaitions que cela se fasse dans l'équité », ajoutait l’élu de la banlieue lyonnaise.

A noter que si la grogne « des représentants du fait urbain », égratigne en priorité Matignon (« Nous pourrons, s’il le faut, sortir les banderoles » lançait Renaud Gauquelin) elle épargne le ministre délégué à la ville. « Nous apportons un soutien global à François Lamy, concluait Michel Destot en approuvant plusieurs mesures à l’étude, notamment  le contrat unique ajusté sur la durée du mandat municipal, la contractualisation entre l'Etat, les agglomérations et leurs communes membres, le contrat de projet Etat-territoires associant les autres échelons institutionnels à la politique de la ville et l’inscription des dispositifs de la politique de la ville dans l’acte III de la décentralisation. Enfin, l'AMGVF, l'ACUF et Villes et Banlieues ont manifesté leur désaccord avec le Sénat qui vient de bloquer une hausse de 25 millions d'euros de l'enveloppe de Dotation de développement urbain (DDU).

(1) Association des maires des grandes villes de France (AMGVF), association des communautés urbaines de France (ACUF) et association Villes et Banlieues (V&B),

Commentaires

Les élus urbains veulent peser davantage sur la réforme de la politique de la ville

Votre e-mail ne sera pas publié

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur
Ajouter Le Moniteur à l'écran d'accueil