En direct

Les élus face aux intempéries et à l’érosion du littoral

bertrand escolin |  le 28/02/2014  |  Collectivités localesAriègeCharenteGirondePyrénées-Atlantiques

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Collectivités locales
Ariège
Charente
Gironde
Pyrénées-Atlantiques
Vendée
France entière
Europe
Equipement
Sécurité et protection de la santé
Travaux sans tranchée
Valider
Sud-Ouest -

Plusieurs villes, dont Bordeaux, Bayonne et Dax, connaissent des inondations à répétition. Le secteur des TP attend que les élus investissent pour régler les problèmes les plus urgents.

L’attractivité des zones littorales du Sud-Ouest de la France connaît son revers : la région souffre sur le plan climatique, tempêtes et inondations sont monnaie courante. Circonstance aggravante, la pression démographique, de résidents à l’année comme de saisonniers, a forcé les élus locaux à construire là où, de tradition orale, on savait qu’il le ne fallait pas. Les données existent, mais personne n’ose agiter le chiffon rouge des conclusions à tirer. Quelques indicateurs sont éclairants : après les dernières fortes tempêtes (Klaus et Xynthia), la moitié des exploitants forestiers des Landes a décidé de jeter l’éponge. En moins de dix ans, de la Vendée au Pays Basque, le nombre d’inondations partielles des nouveaux lotissements a explosé. Même constat à l’intérieur des terres : cet hiver, des quartiers entiers dans le Libournais, le Béarn (Pau) ou l’Ariège, sont sous les eaux.

Cette accumulation de petits incidents, souvent concentrés dans des zones d’habitat récent, donne à réfléchir sur les moyens d’action préventifs des pouvoirs publics. A Bordeaux, on se souvient qu’avant la mise en service en 1989 du collecteur géant d’eaux pluviales Caudéran-Naujac, des centaines de caves se retrouvaient inondées chaque hiver. C’est l’investissement de 266 millions de francs (valeur 1990), consenti par la CUB, alors dirigée par Jacques Chaban-Delmas, qui a permis d’enrayer ces inondations à répétition. Un investissement peu visible sur le plan électoral, mais dont l’utilité ne cesse de se faire ressentir au fil du temps.

Des investissements utiles trop peu visibles

Or c’est bien contre l’abandon de ces investissements trop peu valorisants pour une collectivité que les professions des travaux publics se battent : « Les travaux de la LGV ne pourront pas masquer longtemps l’arrêt des petits travaux du quotidien, canalisations, collecteurs d’eaux pluviales, confortement de murets et de digues », expliquait récemment Christian Surget, président de la FRTP Aquitaine.
Comme si cela ne suffisait pas, c’est le littoral lui-même qui est attaqué : l’érosion des côtes de Charente au Pays Basque est parfaitement illustrée par l’arrêté municipal d’interdiction d’accès qui frappe l’immeuble cinquantenaire du Signal à Soulac (Gironde), en bordure d’une côte littorale totalement érodée. Les engins de démolition vont avoir des difficultés à accéder à l’immeuble en toute sécurité. On peut s’étonner qu’un appartement y ait encore été vendu récemment sans que les nouveaux acquéreurs aient été prévenus. Les plans de préventions des risques inondations sont pourtant clairement exposés dans les actes de vente, carte à l’appui.
En attendant, les maires bâtisseurs se retrouvent obligés de se protéger des eaux préventivement, comme le maire du Teich, François Deluga, qui a reculé de plusieurs dizaines de mètres la zone de constructibilité de sa commune du bassin d’Arcachon, et qui a lancé de lourds travaux de remise en service des canaux de drainage et de réservoirs d’eau pluviale. A Lège-Cap-Ferret, le maire Michel Sammarcelli a créé dès 2011 des réservoirs de retenue d’eau, enterrés face à la plage. Le président de la CUB, quant à lui, vient de faire voter 29 millions d’euros pour la reconstruction d’une digue rive droite, régulièrement inondée.

PHOTO - 779332.BR.jpg
PHOTO - 779332.BR.jpg - © Baptiste FENOUIL/REA

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

DICOBAT 10 E EDITION

DICOBAT 10 E EDITION

Date de parution : 03/2019

Voir

Urbanisme de dalle

Urbanisme de dalle

Date de parution : 03/2019

Voir

Dictionnaire du droit de l’urbanisme

Dictionnaire du droit de l’urbanisme

Date de parution : 02/2019

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur