En direct

Les échafaudeurs en première ligne dans la prévention des risques professionnels
Le Syndicat français de l'échafaudage, du coffrage et de l'étaiement a tenu son assemblée générale le 10 avril, à Paris. - © © JaHoVil / Flick'r

Les échafaudeurs en première ligne dans la prévention des risques professionnels

Florent Lacas |  le 11/04/2013  |  Matériel de chantierFrance Paris

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Entreprises
Matériel de chantier
France
Paris
Valider

Le Syndicat français de l'échafaudage, du coffrage et de l'étaiement (FFB-Sfece) a tenu son assemblée générale le 10 avril. L'occasion pour l'organisation d'insister sur les sujets liés à la prévention des risques professionnels.

Maintenir les efforts de la profession en termes de qualité de prestation et de sécurité des salariés malgré la crise : c'était le message que souhaitait faire passer le Syndicat français de l'échafaudage, du coffrage et de l'étaiement (FFB-Sfece). L'organisation professionnelle tenait son assemblée générale, le 10 avril à Paris.

Les salariés des entreprises d'échafaudage travaillant presque toujours en hauteur, le syndicat est naturellement impliqué dans les problématiques de la prévention des risques professionnels. Ainsi, la multiplication des opérations d'isolation thermique par l'extérieur a fait émerger le problème de la distance séparant les façades de l'échafaudage (jusqu'à 40 centimètres). Une situation obligeant d'utiliser des garde-corps intérieurs sur les échafaudages, conformément à l'arrêté du 7 janvier 1986. Une méthode pas toujours commode pour les salariés qui doivent poser l'isolant. Le Sfece a donc demandé une dérogation à cet arrêté, demande qui a débouché sur un refus du ministère du Travail, fin 2012. Le syndicat envisage donc aujourd'hui de solliciter à nouveau le ministère avec l'appui d'autres syndicats. Les salariés intervenants pourraient être protégés par l'isolant comblant l'espace au niveau inférieur.

Les échafaudages roulants plus sécurisés que les nacelles

Claude Goudron, de la section fabrication d'échafaudage du Sfece, a également regretté que l'utilisation des échafaudages roulants soit souvent vue comme plus dangereuse que celle de nacelles. "Je suis persuadé qu'il y a davantage d'accidents du travail qui adviennent lors de l'utilisation de nacelles, a-t-il estimé. Il serait dommage que les échafaudages roulants soient bannis des chantiers comme le furent les échelles." Le syndicat demande par ailleurs à la Caisse nationale d'assurance-maladie des travailleurs salariés de mieux distinguer l'élément matériel (échafaudages, coffrages, nacelles...) concerné dans chaque accident du travail. La Cnam-TS a annoncé qu'elle pourra fournir des statistiques plus détaillées en 2015, lors de la publication des chiffres concernant l'accidentologie de l'année 2014.

Enfin, le Sfece est impliqué dans la réalisation d'un guide avec l'Organisme professionnel de prévention du BTP sur le choix des techniques pour travaux en hauteur. Dans le même ordre d'idées, avec la Caisse régionale d'assurance-maladie d'Île-de-France (Cramif), un "Document d'aide au choix des équipements pour travaux en hauteur sur façade" est en cours.

Un guide sur le montage des structures d'échafaudage publié au second semestre 2013

Un guide intitulé "Méthodologies de montage des structures d'échafaudages" sera bientôt distribué aux adhérents du Syndicat français de l'échafaudage, du coffrage et de l'étaiement, puis sur une dimension nationale dans un second temps. Il vise à donner aux chefs d'entreprises spécialisées dans l'échafaudage fixe de bons conseils sur les différents types de montage, en insistant sur l'importance d'utiliser des équipements de protection individuelle lorsque les méthodes de protection collective sont impossibles à mettre en place.

L'actualité réglementaire du Sfece

- Projet de décret et d'arrêté pour les ensembles démontables pour manifestation temporaires : parution prévue au mieux pour 2014

- Norme NF EN 16031 "Etais téléscopiques réglables en aluminium" : publiée en août 2012

- Révision de la norme NF P93-351 "Plateformes de travail en encorbellement" : parution envisageable au dernier trimestre 2013

- Révision de la norme NF EN 13374 "protections périphériques temporaires" : la version finale devrait être adoptée en 2013

- Révision de la norme NF P93-350 "Coffrages verticaux industrialisés" : début des travaux en avril 2013

- Révision de la norme EN 1004 "Echafaudages roulants" : pas de date de publication prévue

- Projet de norme "Parapluies- systèmes d'encapsulation" : mise en enquête publique de décembre 2012 à février 2013

- Projet de norme NF P93-551 "Tours d'étaiement" : parution envisageable au premier trimestre 2014

- Projet de norme européenne sur les plateformes de transports : soumis à enquête publique courant 2013

- Projet de révision de la norme européenne NF EN 1808 "Plateformes suspendues" : projet final soumis au vote en mai 2013

Commentaires

Les échafaudeurs en première ligne dans la prévention des risques professionnels

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Conception et mise en œuvre des garde-corps

Conception et mise en œuvre des garde-corps

Date de parution : 05/2020

Voir

Diagnostic, entretien et réparation des ouvrages en béton armé en 44 fiches pratiques

Diagnostic, entretien et réparation des ouvrages en béton armé en 44 fiches pratiques

Date de parution : 05/2020

Voir

Contrats publics n° 206 - Février 2020

Contrats publics n° 206 - Février 2020

Date de parution : 02/2020

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur