En direct

Les drones inspectent les ouvrages d'art sans GPS
Sous un pont, le drone perd ses repères. Mais de nouvelles technologies lui permettent de naviguer de façon autonome et automatique. - © © JEAN MARIE URLACHER / REDBIRD

Les drones inspectent les ouvrages d'art sans GPS

Eliane Kan |  le 04/01/2017  |  TechniqueBâtimentBIM

Des solutions existent pour pallier l'absence de signal. reste à les améliorer.

Réduction des coûts et sécurité obligent, l'inspection des ouvrages d'art sera, à terme, confiée à des drones. Ce tournant se traduit déjà par l'envoi de drones qui cartographient et inspectent les ouvrages d'art de manière autonome. Avec le GPS, leur survol se fait sans qu'un pilote intervienne dès lors qu'il existe un modèle numérique géoréférencé. A défaut, il faut procéder à un géoréférencement de différents points sur l'ouvrage. Les images sont ensuite traitées par des logiciels afin de réaliser une modélisation en 3D. Certains d'entre eux, comme ceux de Redbird, seront ensuite capables de détecter des fissures, de la rouille ou d'autres défauts grâce à des algorithmes d'apprentissage.

Passage du pilotage automatique au mode manuel


Reste [...]

Cet article est réservé aux abonnés, abonnez-vous ou connectez-vous pour lire l’intégralité de l’article.

Déjà abonné

Saisissez vos identifiants

Mot de passe oublié ?
Se connecter

Pas encore abonné

En vous abonnant au Moniteur, vous bénéficiez de :

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index

Commentaires

Les drones inspectent les ouvrages d'art sans GPS

Votre e-mail ne sera pas publié

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur