Les dérogations « espèces protégées » : pourquoi maintenant ?

Alors que la première législation sur les espèces protégées date de 1976 et ses premières dérogations de 2006, les opérateurs immobiliers étaient apparaissaient relativement épargnés par ces règles. Jusqu'à récemment, peu de projets étaient remis en cause pour un motif en relation avec les espèces protégées. Les pouvoirs publics semblaient réserver les impératifs environnementaux aux opérations de grande ampleur. Mais, en 2021, plusieurs décisions relatives à des projets plus modestes ont été rendues, dont la très médiatique, suspension, par le juge des référés, de la construction du village des médias des futurs jeux olympiques de 2024. Retour sur ce corpus juridique que le l'Administration et le juge semblent vouloir désormais faire strictement respecter.

Partager

En même temps que se développe une perception citoyenne de [...]

Cet article est réservé aux abonnés Opérations Immobilières

Soutenez un journalisme d'expertise.

Déjà abonné ? Connectez-vous

LES ÉVÉNEMENTS LE MONITEUR

Tous les événements

Les formations LE MONITEUR

Toutes les formations

LES EDITIONS LE MONITEUR

Tous les livres Tous les magazines

Les services de LE MONITEUR

La solution en ligne pour bien construire !

KHEOX

Le service d'information réglementaire et technique en ligne par Afnor et Le Moniteur

JE M'ABONNE EN LIGNE

+ 2 500 textes officiels

Tout voir
Proposé par

Détectez vos opportunités d’affaires

976 - DEAL DE MAYOTTE

Le transport des personnels de la DEAL de Mayotte.

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS

SOUTENEZ UN JOURNALISME D'EXPERTISE, ABONNEZ-VOUS DÈS MAINTENANT À Opérations Immobilières

Rejoignez la communauté des professionnels de l'immobilier et profitez d'informations et données clés sur votre secteur.

Découvrez nos offres
Ajouter Le Moniteur à l'écran d'accueil