En direct

Les « Défis du bois », un conte moderne pour apprentis bâtisseurs

Laurent miguet |  le 31/05/2013  |  ImmobilierEntreprisesCollectivités localesAlpes-MaritimesMoselle

Lorraine -

Intitulée « Entre terre, ciel et eau », la neuvième édition des Défis du bois se déroule, du 30 mai au 6 juin, dans un parc urbain au bord de la Moselle à Epinal.

Le 6 juin, dix équipes internationales de cinq élèves architectes et ingénieurs présenteront leur œuvre au jury : une jetée en bois de feuillus, ressource abondante et sous-utilisée dans le massif vosgien. « Les risques de torsion qui affectent le hêtre nous ont conduits à prescrire des longueurs maximales de 6 m, ce qui obligera les équipes à chercher des systèmes d’assemblage ingénieux », annonce Jean-Claude Bignon, enseignant chercheur à l’école d’architecture de Nancy et principale cheville ouvrière des « Défis ».

Technique et poésie

Comme les jardins zen qui excluent la ligne droite pour évacuer les démons, les jetées présenteront un axe brisé, conforme à leur fonction : « La jetée nous invite déjà à l’ailleurs mais nous relie encore un peu à l’ici… » Jean-Claude Bignon suggère-t-il l’idée qu’au-delà du bois, le défi majeur se situe dans une quête d’harmonie des contraires ?
Enracinée dans le massif vosgien, la compétition internationale stimule l’invention d’usages nouveaux pour un matériau ancien, dans une ambiance de travail et de fête. Cette dialectique renvoie au cœur pédagogique et institutionnel de l’événement : l’Ecole nationale supérieure d’architecture de Nancy (Ensan) et l’Ecole nationale supérieure des technologies et industries du bois (Enstib) d’Epinal, associées depuis les années 1990 dans une formation sur la construction bois. Pour la trentaine d’étudiants dont une moitié d’architectes et une autre d’ingénieurs, les Défis constituent la dernière étape d’un cursus de deux ans. Autour des deux écoles, les soutiens industriels et logistiques se sont étoffés d’année en année, tel « Le Moniteur » qui les rejoint pour cette neuvième édition.
Au fil des ans, des lieux nouveaux ont renforcé la visibilité et la notoriété de l’événement. Après avoir fait le tour du parc des expositions d’Epinal, les compétiteurs ont composé leur création avec les ruines et le parc du château de la ville, puis avec l’amphithéâtre d’une carrière désaffectée. Régulièrement, de nouvelles écoles ont enrichi les équipes. L’édition 2013 marquera la première participation grecque. Chaque année, une personnalité emblématique parraine les Défis : Dominique Calvi, qui travaille actuellement sur la couverture du Grand Stade de Nice après avoir contribué à calculer celle du centre Pompidou Metz, jouera le rôle cette année.
Les thèmes reflètent ou anticipent les enjeux d’une filière lorraine en effervescence : après les matériaux recyclés en 2012, le travail sur les feuillus approfondit la réflexion sur les circuits courts et les savoir-faire artisanaux, quitte à bousculer certains sponsors industriels… Une preuve de liberté qui contribue à crédibiliser les Défis.

PHOTO - 726328.BR.jpg
PHOTO - 726328.BR.jpg
Jean-Claude Bignon, le bonheur dans le bois

Créateur des « Défis du bois » en 2005, Jean-Claude Bignon a cultivé l’idée de la primauté du collectif sur l’individuel dans les œuvres construites. A la question du plus beau souvenir attaché à l’événement, il répond sans hésiter : « En 2012, quand les 50 participants se sont donné la main pour former les dix rayons d’un soleil. » (Photo ci-dessus). Diplômé de l’école d’architecture de Nancy, en 1975, enseignant chercheur 15 ans plus tard, Jean-Claude Bignon en a présidé le conseil d’administration jusqu’en 2012. Le bois et les nouvelles technologies ont inspiré la plupart de ses recherches. « Aujourd’hui, j’arrive enfin à la convergence entre ces deux domaines, avec un grand bonheur. »

Commentaires

Les « Défis du bois », un conte moderne pour apprentis bâtisseurs

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur

Code pratique du patrimoine et de l’intervention sur le bâti existant

Code pratique du patrimoine et de l’intervention sur le bâti existant

Livre

Prix : 75.00 €

Auteur : Éditions du Moniteur

Voir

AMC N°270 - SPÉCIAL INTÉRIEURS 2018

AMC N°270 - SPÉCIAL INTÉRIEURS 2018

Presse - Vente au n°

Prix : 29.00 €

Voir

Opérations Immobilières n°106 - Loi ELAN

Opérations Immobilières n°106 - Loi ELAN

Presse - Vente au n°

Prix : 37.00 €

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur
Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookiesOKEn savoir plusX