En direct

Les Défis du Bois récompensent la créativité
La réalisation “Drague on” a reçu le 1er prix. - © © Défis du Bois 2010 / Flora Bignon

Les Défis du Bois récompensent la créativité

Frédérique Vergne |  le 31/05/2010  |  ImmobilierArchitectureTechnique

Dans le cadre des Défis du Bois, manifestation organisée chaque année qui vise à mettre en lumière les compétences et l'inventivité d'élèves ingénieurs et architectes, le premier prix revient à l'œuvre « Drague On » sur une dizaine de réalisations proposées.

Organisés pour la sixième année consécutive par l'ENSTIB d'Epinal (Ecole Nationale Supérieure des Technologies et Industries du Bois) et l'ENSA-Nancy (Ecole Nationale Supérieure d'Architecture), en partenariat avec l'ENSA-Strasbourg et le CRITTBois (Centre de Ressources des Industries du Bois), avec le soutien de la ville d'Epinal, du Conseil Général des Vosges et du Conseil Régional de Lorraine et de nombreux partenaires industriels, les Défis du Bois 2010 ont placé le thème sur une alliance entre créativité et traces du passé. Plus précisément, l'objectif était de créer une galerie palimpseste (au Moyen-âge, le palimpseste était un parchemin dont la première écriture était lavée ou grattée pour être réutilisé ; aujourd'hui par extension, on parle de palimpseste pour un objet qui se construit par destruction et reconstruction successive, tout en gardant l'historique des traces anciennes) ; cette galerie pouvant être une pièce étroite, un passage, un corridor, un balcon, une loggia et obligatoirement rattachée au lieu, en l'occurrence les ruines du Château d'Epinal, dont la première construction date du Xème siècle.
Pour ce faire, les 50 élèves-ingénieurs, ingénieurs, étudiants en architecture et architectes, répartis en 10 équipes, ont disposé de 7 jours, du 21 au 28 mai dernier, pour réaliser, à partir de matériaux imposés mis à leur disposition, des œuvres inventives en bois mêlant imagination, poésie, calculs de structures et respect de l'environnement. Chacune d'entre elles devant s'accrocher aux pierres, tenons, infractuosités du lieu et avoir le moins d'appuis possibles sur le sol pour privilégier ceux situés sur les murs, en prenant soin de ne pas laisser de trace irréversible.
Chaque équipe a disposé d'environ 1m3 de bois fourni sous forme de lattes, de voliges, de planches, de chevrons et de baliveaux, le tout en 3 ou 4 m de longueur. Trois modes d'assemblages pouvaient être utilisés (des vis, des tiges filetées avec écrous, des liens souples).
Si le premier prix a été décerné à « Drague On », les neuf autres réalisations en compétition, se sont vues également récompensées. Toutes les œuvres seront exposées au Château d'Epinal pendant 15 jours.

Commentaires

Les Défis du Bois récompensent la créativité

Votre e-mail ne sera pas publié

Librairie du Moniteur

Opérations Immobilières n°106 - Loi ELAN

Opérations Immobilières n°106 - Loi ELAN

Presse - Vente au n°

Prix : 37.00 €

Voir

Amélioration et renforcement des sols - AMSOL - Tomes 1 et 2

Amélioration et renforcement des sols - AMSOL - Tomes 1 et 2

Prix : 0.00 €

Voir

Aménager sans exclure, faire la ville incluante

Aménager sans exclure, faire la ville incluante

Livre

Prix : 24.00 €

Auteur : Éditions du Moniteur

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur