En direct

Les copropriétés s'engagent dans la rénovation énergétique

le 16/02/2018  |  Collectivités localesImmobilierPerformance énergétiqueParisEnergie

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Collectivités locales
Immobilier
Performance énergétique
Paris
Energie
Technique
Valider
Paris -

« Cette fois, le mouvement de rénovation énergétique des copropriétés parisiennes est enclenché. Il se passe vraiment quelque chose ! », s'est félicitée Anne Girault, directrice générale de l'Agence parisienne du climat (APC) lors du sixième Forum parisien de l'éco-rénovation en copropriété, le 31 janvier. Aujourd'hui, 28 000 logements répartis sur 446 copropriétés (991 bâtiments) bénéficient du dispositif Eco-rénovons Paris. Lancé en 2016, ce programme propose un accompagnement renforcé des copropriétaires et des aides financières.

La copropriété située au 117, avenue du Général-Michel-Bizot (XIIe ) figure parmi les pionnières de l'éco-rénovation. L'APC l'a accompagnée dès 2014 en phase d'audit jusqu'à la consultation du maître d'œuvre, puis l'a aidée à monter son dossier de candidature au dispositif Eco-rénovons Paris. Suivie dans ce cadre depuis juillet 2016, elle a voté les travaux en septembre. Le chantier, entamé en juin 2017, devrait s'achever à l'été 2018.

Facture divisée par deux. Composée de cinq bâtiments (R + 7) datant de 1959, la copropriété comprend 147 lots (10 800 m2 habitables). Elle est accompagnée par Soliha, l'opérateur mandaté par la Ville. « Comme le dossier était bien avancé, nous nous sommes concentrés sur la communication et l'ingénierie sociale et financière », explique Camille Petton, coordonnateur Eco-rénovons Paris chez Soliha. Outre une isolation thermique par l'extérieur (16 cm de laine de roche), les travaux portent sur l'isolation des toitures de l'un des bâtiments et des planchers bas, le remplacement des menuiseries privatives et collectives, la ventilation mécanique et la réfection de l'électricité des parties communes.

« Résultat : des performances énergétiques très améliorées, avec une consommation qui devrait passer de 236 à 125 kWh/m2 par an. Et une facture énergétique collective divisée par deux : de 100 000 à 50 000 euros », souligne Julien Suzanne, chef de projet chez Reanova, maître d'œuvre. Au total, les travaux atteignent 2,5 M€ TTC, avec 935 000 euros d'aides et subventions, dont 400 000 euros d'Eco-rénovons Paris. Ce qui fait un reste à charge moyen de 10 646 euros pour chaque copropriétaire. Vingt et un d'entre eux ont bénéficié d'aides individuelles de l'Anah (au total 274 000 euros) et 70 ont contracté un éco-prêt à taux zéro.

PHOTO - 11405_705484_k2_k1_1682662.jpg
PHOTO - 11405_705484_k2_k1_1682662.jpg - © XAVIER TESTELIN / DIVERGENCE

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

AUTODESK REVIT pour les bureaux d'études Fluide

AUTODESK REVIT pour les bureaux d'études Fluide

Date de parution : 06/2019

Voir

Dictionnaire de la maîtrise d’ouvrage publique et privée

Dictionnaire de la maîtrise d’ouvrage publique et privée

Date de parution : 06/2019

Voir

Permis de construire et autorisations d'urbanisme

Permis de construire et autorisations d'urbanisme

Date de parution : 06/2019

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur