En direct

Les conseillers architecture et patrimoine de la ministre de la Culture
Conseillers - © © Didier Plowy / MCC

Les conseillers architecture et patrimoine de la ministre de la Culture

Source : ministère de la Culture et de la Communication |  le 12/06/2012  |  France entièreArchitecturePatrimoineEtatInternational

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Culture
France entière
Architecture
Patrimoine
Etat
International
Essonne
Paris
Profession
Valider

Romane Sarfati et Philippe Barbat rejoignent le cabinet ministériel d’Aurélie Filippetti en tant que conseillers, respectivement en charge de l’architecture et du patrimoine.

Romane Sarfati, conseillère en charge des arts plastiques, de l'architecture, du design et de la mode

Romane Sarfati, 44 ans, ancienne élève de l’Institut d’études politiques de Paris et de l’ESCP Europe, est également titulaire d’une maîtrise d’histoire de l’art (Université Paris IV). De 1992 à 1995, elle a été la directrice de la galerie Daniel Templon. Ensuite, et jusqu’en 2001, elle sera responsable, au sein de Cryo Interactive, du studio de production des jeux vidéo de la série « Aventure historique », développés pour la Réunion des musées nationaux (RMN). De 2002 à 2005, elle occupe au musée du quai Branly les fonctions de responsable du pôle internet et audiovisuel. Directrice de cabinet de l’adjointe au maire de Paris, chargée du patrimoine (2005-2006), Romane Sarfati est nommée en 2006 directrice de la culture au conseil général de l’Essonne. En 2010, elle fonde uah^, agence de production culturelle et concept store spécialisés dans le design asiatique, dont elle assume la direction.

Philippe Barbat, conseiller en charge du patrimoine

Philippe Barbat, 40 ans, est ancien élève de l'École nationale des chartes (1991-1995), de l'École nationale du patrimoine (1996-1997) et de l'École nationale d’administration (2004-2006 ; promotion Simone Veil). De 1997 à 2002, il est conservateur du patrimoine à la direction des archives de France. A sa sortie de l’ENA, il intègre le conseil d’Etat comme auditeur puis maître des requêtes (2006-2010). En 2007, Philippe Barbat sera le rapporteur général adjoint du Livre blanc sur les valeurs, les missions et les métiers de la fonction publique. L’année suivante, il est nommé secrétaire général de la commission Villa Médicis. Membre de la commission d’accès aux documents administratifs (2011), Philippe Barbat était depuis 2010 adjoint au directeur chargé des archives de France (direction générale des patrimoines).

Commentaires

Les conseillers architecture et patrimoine de la ministre de la Culture

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Code commenté de la commande publique

Code commenté de la commande publique

Date de parution : 09/2019

Voir

Construire, rénover et aménager une maison

Construire, rénover et aménager une maison

Date de parution : 09/2019

Voir

Histoire de l’architecture agricole

Histoire de l’architecture agricole

Date de parution : 07/2019

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur