En direct

Les collectivités locales au soutien de l’économie

Emmanuel Thérond et Pierre Delohen |  le 14/01/2011  |  AllierCantalHaute-LoirePuy-de-DômeFrance entière

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Allier
Cantal
Haute-Loire
Puy-de-Dôme
France entière
Valider
Auvergne/Rhône-Alpes -

La fédération régionale des travaux publics Auvergne et Dexia ont présenté la note sur les finances locales de l’Auvergne, et le bilan du plan de relance professionnel. Côté finances locales, les collectivités ont choisi une « politique de l’investissement » relativement forte ces dernières années : elle a permis de « soutenir l’économie locale », selon Olivier Feur, directeur régional Auvergne de Dexia.

De 2003 à 2009, ces collectivités ont investi plus de 5 700 euros par habitant, ce qui place l’Auvergne en tête au niveau national au côté de Rhône-Alpes. En revanche, le recours à la dette est plus important que la moyenne. Depuis 2007, l’autofinancement diminue progressivement avec un même ralentissement pour l’investissement qui plafonnait à 924 euros par habitant en 2009. Pierre Berger, président de la FRTP Auvergne, rappelle que le plan de relance professionnel des TP a permis la réalisation de plus de 77 millions d’euros d’opérations de travaux publics sur les quatre départements : plus de 28 millions en Allier, 19 millions dans le Puy-de-Dôme, 18 millions en Haute-Loire et 10 millions dans le Cantal. Et de conclure : « Nous avons maintenant besoin de lisibilité pour savoir comment adapter nos outils. »

En Rhône-Alpes, Dexia note qu’après plusieurs années de croissance, les dépenses d’investissement des collectivités locales ont diminué de 0,4 %. Comment alors continuer à assurer la solidarité sans renoncer à aménager les territoires ? « C’est dans ce contexte que les grands projets d’investissement rhônalpins auront vocation à se réaliser », souligne Claude Gautier de Dexia. En 2009, l’investissement des collectivités locales a représenté 909 euros par habitant, près de 100 euros de plus qu’au niveau national.

Enfin, l’enveloppe dédiée au plan de relance s’est élevée à 10 millions d’euros pour les bailleurs sociaux, 120 millions pour le bâtiment et 115 millions pour les TP.

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Urbanisme de dalle

Urbanisme de dalle

Date de parution : 03/2019

Voir

Dictionnaire du droit de l’urbanisme

Dictionnaire du droit de l’urbanisme

Date de parution : 02/2019

Voir

Accessibilité en ville : guide des équipements publics

Accessibilité en ville : guide des équipements publics

Date de parution : 02/2019

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur