En direct

"Les clients ne veulent plus nous recevoir!", Bastien Danni, gérant de ViaRéno (Bouloc, 31)

Pierre Pichère |  le 20/03/2020  |  Haute-GaronneEntreprisesRénovation énergétique ConfinementCoronavirus

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Haute-Garonne
Bâtiment
Entreprises
Rénovation énergétique
Confinement
Coronavirus
Valider

Sommaire du dossier

  1. «Si nous reprenons les chantiers, nous serons moins performants», Laure Carladous, DG de Spada Construction
  2. «Le guide des bonnes pratiques ne réglera pas tout», Pierre Schaeffer, président de la fédération du BTP de Moselle
  3. "Nous paierons nos entreprises dans les meilleurs délais", Nordine Hachemi, Pdg de Kaufman & Broad
  4. «Nous attendons impatiemment les directives», Dominique Soyer, directeur général de Maisons & Cités
  5. "Les clients ne veulent plus nous recevoir!", Bastien Danni, gérant de ViaRéno (Bouloc, 31)
  6. «90 % de nos clients ont suspendu leur activité», Frédéric Bossy de Jouvin Carrelage
  7. "C'est toute une chaîne qui doit reprendre", Arnaud Castillon, président de Castillon TP (Saint-Palais, 64)
  8. "Nous pouvons contribuer à la construction d'hébergements pour les soignants et les malades", Yoann Choin-Joubert, Groupe Réalités
  9. «L’arrêt des chantiers routiers est généralisé en France», Franck Fournols, directeur général de France Rabotage
  10. «Une très grande solidarité au sein des équipes», Damien Patriarche, DG de Patriarche
  11. "Une dizaine de salariés ont accepté d‘être sur des chantiers où ils seront en binôme sans aucun autre corps d’état présent", Edouard Dejoie
  12. Vosgelis prend des nouvelles de ses locataires seniors
  13. « On a reçu un tir double avec le coronavirus et le report des élections municipales », Valentine Guichardaz-Versini, architecte
  14. « Nous travaillons déjà sur les scénarios de reprise d’activité », Alexandre Marchetta, directeur général de Mecalac
  15. « Les paiements des prestations avant crise seront assurés », Clarisse Mazoyer, présidente de l’Oppic
  16. «Des conséquences difficiles à évaluer», Thibaud Babled, architecte
  17. "90 % de nos effectifs seront au chômage partiel à partir du 27 mars", Patrick Vandromme, P-DG d'Hexaom
  18. Sylvain Fornes, artisan, ferme son entreprise et explique pourquoi
  19. «50 % des chantiers sont gelés», Francis Stéphan, directeur général de Domofrance
  20. Coronavirus : comment Spie batignolles fait face à la crise
  21. Coronavirus : la vie en agence
  22. «Un gros creux à craindre au second semestre», Georges Metzger, président de GCM
  23. «C’est ubuesque, on nous prend pour des chiens», Christian Surget, président de la FRTP Nouvelle-Aquitaine
  24. «Veiller à la santé et au bien-être de nos collaborateurs » Vincent Roux, DG de Richez Associés
  25. "A ce jour, aucune opération n’est abandonnée", Viguier Architecture Urbanisme Paysage

Le dirigeant de cette PME d'une soixantaine de salariés a dû stopper l'activité sur les chantiers. Et souligne les difficultés pratiques à la reprise rapide.

On n'a pas tout arrêté, notre personnel administratif, nos services marketing et communication continuent à distance. Mais on a dû arrêter les équipes techniques. Les clients ne veulent plus nous recevoir, ni pour des devis, ni pour des travaux ! Nous avions pourtant un stock de masques qui nous aurait permis de tenir une semaine, mais nous avons finalement renoncé - et donné ces masques au personnel hospitalier.
Il faut dire aussi que les conditions de travail sur les chantiers, quoi qu'en dise Mme Pénicaud, ne nous permettent pas de continuer sereinement. Dans le camion, les compagnons sont trois à l'avant, pas éloignés d'un mètre ! Les gros outils passent de main en main, et pour les charges lourdes (menuiseries, pompes à chaleur...), il faut nécessairement être deux. Se pose aussi la question des approvisionnements. Certains matériels sont assemblés en Espagne avec des composants venus de Chine...

Notre entreprise est financièrement solide, nous pourrons tenir deux mois. Et nous savons qu'au moment de reprendre l'activité, nos équipes seront très motivées ! Nos salariés étaient les premiers à déplorer l'arrêt d'activité. Mais je suis tout de même inquiet quant au climat après le confinement. Les Français auront-ils encore la tête et le budget à faire des travaux ?
Nous allons aussi assister à des disparitions d'entreprises, je ne crois pas du tout au "zéro faillites" annoncé par le président de la République. Certains de nos sous-traitants sont d'ailleurs en difficulté, nous les aidons pour débloquer les aides de l'Etat.

Commentaires

"Les clients ne veulent plus nous recevoir!", Bastien Danni, gérant de ViaRéno (Bouloc, 31)

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Diagnostic, entretien et réparation des ouvrages en béton armé en 44 fiches pratiques

Diagnostic, entretien et réparation des ouvrages en béton armé en 44 fiches pratiques

Date de parution : 03/2020

Voir

Accessibilité en ville : guide des équipements publics

Accessibilité en ville : guide des équipements publics

Date de parution : 02/2020

Voir

Contrats publics n° 206 - Février 2020

Contrats publics n° 206 - Février 2020

Date de parution : 02/2020

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur