En direct

Les charges sociales des entreprises du BTP s’alourdissent
Assemblée nationale - © © Assemblée nationale

Les charges sociales des entreprises du BTP s’alourdissent

Caroline Gitton |  le 17/08/2012  |  ImmobilierEntreprisesRéglementationEtatTravail

La loi de finances rectificative pour 2012 est parue au Journal officiel du 17 août. Elle consacre notamment la suppression de la déduction de cotisations patronales sur les heures supplémentaires pour les entreprises de plus de 20 salariés.

Du dispositif de faveur sur les « heures sup » créé par la loi Travail, emploi, pouvoir d’achat (Tepa) d’août 2007, il ne reste plus grand-chose. La loi de finances rectificatives pour 2012, publiée le 17 août au Journal officiel, supprime en effet, pour les heures supplémentaires et complémentaires effectuées à compter du 1er septembre prochain, les exonérations de charges sociales patronales et salariales. Ne subsiste que la déduction forfaitaire des cotisations sociales patronales sur les heures supplémentaires pour les entreprises de moins de 20 salariés. De même, c’en est bien fini du « Travailler plus pour gagner plus ». L’exonération d’impôt sur le revenu pour les salariés disparaît pour les heures supplémentaires et complémentaires effectuées depuis le 1er août.

Ces mesures ne seront pas neutres pour le BTP, gros consommateur d’heures supplémentaires. Selon une étude Acoss de mai 2012, 30,9 millions d’ « heures sup » étaient encore réalisées dans la construction au premier trimestre 2012. D’où, au total, 131,6 millions d’euros d’exonérations « Tepa ».

Le taux du forfait social, contribution patronale sur l’épargne salariale,  passe en outre de 8% à 20% pour les rémunérations versées à partir du 1er août. Sauf pour les contributions destinées au financement des prestations complémentaires de prévoyance et pour les sociétés coopératives (Scop) qui restent soumises au taux de 8%.

Commentaires

Les charges sociales des entreprises du BTP s’alourdissent

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur

Code pratique du patrimoine et de l’intervention sur le bâti existant

Code pratique du patrimoine et de l’intervention sur le bâti existant

Livre

Prix : 75.00 €

Auteur : Éditions du Moniteur

Voir

AMC N°270 - SPÉCIAL INTÉRIEURS 2018

AMC N°270 - SPÉCIAL INTÉRIEURS 2018

Presse - Vente au n°

Prix : 29.00 €

Voir

Opérations Immobilières n°106 - Loi ELAN

Opérations Immobilières n°106 - Loi ELAN

Presse - Vente au n°

Prix : 37.00 €

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur
Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookiesOKEn savoir plusX