En direct

Les chaînons manquants du Grand Montpellier

Clotilde de Gastines |  le 16/02/2018  |  Collectivités localesHéraultInternationalFrance entière

Hérault -

L'agglomération de Montpellier souffre de l'absence d'un contournement routier homogène. Toutefois, le calendrier de réalisation des segments manquants se précise et l'agence d'urbanisme Leclercq et Associés a proposé une vision stratégique globale dans son étude prospective « Montpellier Territoires, une métropole productive ». Ce document réaffirme la nécessité d'achever le contournement routier pour faciliter les transports du quotidien et de créer une véritable offre multimodale en renforçant la desserte par les transports en commun. « Montpellier est entouré d'une succession de hameaux et de villages, et la voiture va continuer à être utilisée pour se rapprocher du centre », explique François Leclercq. « Nous proposons de créer des zones d'activités mixtes aux sept portes d'entrée de la métropole », ajoute Marie Taveau, qui a coordonné l'étude et travaillé avec les ingénieurs-conseils de Roland Ribi et Associés.

Le COM avance, la DEM à la traîne. Grâce au doublement de l'A9, le corridor littoral est désengorgé. Mais le projet de requalification de l'autoroute A709 en boulevard urbain devra attendre la fin de la concession des Autoroutes du sud de la France, en 2036. Au sud-ouest, le contournement ouest de Montpellier (COM) se concrétise après être resté au point mort entre 2006 et 2014. Il s'agit d'élargir un axe de 6 km de long entre Juvignac et Saint-Jean-de-Védas et de le raccorder par des échangeurs à l'A75 et à l'A709. La Dreal en est maître d'ouvrage. La première phase est financée dans le cadre du contrat de plan Etat-région (11 M€ par l'Etat et 14 M€ par les collectivités). Le budget total est estimé à 250 M€. Les études, qui ont commencé, seront suivies par les enquêtes publiques, dont celle préalable à la DUP en 2019.

En revanche, la déviation est (DEM) a pris du retard. Le tracé a été arrêté par les 31 maires de l'agglomération, qui en ont demandé une modification pour contourner un équipement hydraulique. Cette requête repousse les études d'avant-projet et environnementales qui devaient avoir lieu cette année, et la deuxième phase de concertation et l'enquête publique prévue en 2019. Au nord-est, la déviation de Castries est en travaux depuis septembre 2017. Il s'agit de réaliser, d'ici à 2019, un tronçon de 4 km pour 13 M€. Enfin, au nord-ouest, le prolongement de la liaison intercommunale d'évitement nord (LIEN) est bloqué par un recours du maire de Grabels, qui en conteste le tracé.

Pour renforcer cette politique de délestage, un pôle d'échanges multimodal (PEM) sera achevé à Baillargues, et un autre créé à Notre-Dame-de-Sablassou avec une nouvelle gare TER et un parking relais. En juillet, la mise en service voyageurs de la gare de Montpellier-Sud-de-France et du contournement LGV Nîmes-Montpellier permettra d'intensifier le trafic TER, aujourd'hui saturé sur l'ancienne ligne.

PHOTO - 11405_705534_k2_k1_1682729.jpg
PHOTO - 11405_705534_k2_k1_1682729.jpg

Commentaires

Les chaînons manquants du Grand Montpellier

Votre e-mail ne sera pas publié

Librairie du Moniteur

AMC N°270 - SPÉCIAL INTÉRIEURS 2018

AMC N°270 - SPÉCIAL INTÉRIEURS 2018

Presse - Vente au n°

Prix : 29.00 €

Voir

Opérations Immobilières n°106 - Loi ELAN

Opérations Immobilières n°106 - Loi ELAN

Presse - Vente au n°

Prix : 37.00 €

Voir

Aménager sans exclure, faire la ville incluante

Aménager sans exclure, faire la ville incluante

Livre

Prix : 24.00 €

Auteur : Éditions du Moniteur

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur
Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookiesOKEn savoir plusX