En direct

Les certificats d’économie d’énergie : un levier pour développer les chantiers
- © ©Alberto Masnovo

Publi-rédactionnel

Les certificats d’économie d’énergie : un levier pour développer les chantiers

le 14/09/2018  |  Vie du BTP

Depuis douze ans, le dispositif basé sur ces certificats permet de financer une partie des travaux d’économie énergie dans le bâtiment. Pour les artisans, c’est un moyen de convaincre particuliers et entreprises de concrétiser leurs projets de rénovation.

Récupérer une partie des sommes investies pour des travaux de rénovation : c’est l’avantage des certificats d’économie d’énergie (CEE). Créé il y a douze ans, ce dispositif a déjà fait ses preuves : entre 2015 et 2017, les CEE auront, par exemple, contribué à financer l’isolation des murs de 100 000 logements ! Pour les maîtres d’ouvrage, les gains peuvent vite se chiffrer en centaines voire en milliers d’euros, en fonction des économies d’énergie engendrées et des surfaces concernées. Depuis le 1er janvier 2018, les pouvoirs publics ont revu à la hausse leurs ambitions pour les CEE : les objectifs d’économies d’énergie d’ici à 2020 ont plus que doublé.

Un argument commercial pour les artisans

Pour les professionnels du bâtiment « reconnus garants de l’environnement » (RGE), le dispositif devient plus que jamais un argument commercial. Que leurs clients soient des particuliers ou des entreprises, ces artisans peuvent s’appuyer sur les CEE pour les convaincre de concrétiser leurs projets de rénovation. Ils peuvent aussi les inciter à aller plus loin dans leurs bouquets de travaux, par exemple en incluant une isolation des planchers en plus de celle des combles. Les professionnels peuvent en plus proposer de prendre en charge eux-mêmes le dossier CEE, avec des avantages pour leurs clients : contrairement aux offres concurrentes (et notamment celle de la grande distribution), les primes sont versées directement en numéraire et non sous forme de bons d’achat.

L’enveloppe, cible privilégiée des travaux

Le professionnel apporte également son expertise dans les rénovations à mener en priorité. Et en fonction du type de clientèle, le programme de travaux sera bien différent. Pour les clients particuliers, l’amélioration de l’enveloppe reste la principale attente : l’isolation des combles ou des toitures figure en première position du Top 5 des certificats d’économie d’énergie délivrés pour les bâtiments résidentiels, juste devant l’isolation des murs.
Le marché des particuliers présente un autre avantage pour les professionnels : les primes versées au titre des CEE peuvent être démultipliées pour les ménages modestes ou très modestes, jusqu’à cinq fois le montant initial. Outre une opportunité de marché, c’est aussi un moyen de toucher une catégorie de clientèle qui ne pourrait pas, autrement, se permettre de financer ses chantiers de rénovation. Les objectifs de financement des CEE auprès des ménages en précarité ont d’ailleurs plus que doublé pour la période 2018-2020.
Pour les entreprises du tertiaire, l’enveloppe est aussi la priorité, notamment quand il s’agit d’isoler les combles ou les toitures (premier poste financé par les CEE). Parmi les cinq travaux les plus fréquemment financés par les certificats d’économie d’énergie dans les bâtiments tertiaires, on trouve aussi le doublage des planchers.

Une palette de solutions éligibles signées Knauf

Pour tous ces chantiers, Knauf dispose d’une palette de produits permettant aux professionnels de répondre au plus près aux attentes de leurs clients. Cette offre s’étend à tous types d’isolants (laine de bois, polyuréthane ou polystyrène expansé…) et à tous types d’applications (combles, murs, planchers, toitures…). Le panneau Therm Th38 SE, adapté à la pose sous plancher en sous-sol, est un exemple de produit Knauf éligible aux CEE.

Le fabricant met aussi à disposition des catalogues présentant l’ensemble de ses solutions par métier : plaquiste-plafiste, façadier-bardeur, étancheur, maçon-chapiste et carreleur…
Knauf a enfin conçu plusieurs guides techniques pour accompagner ses clients lors de chantiers spécifiques tels que l’isolation en sous-face de dalle, l’aménagement des grands espaces – notamment dans les bâtiments industriels, de stockage et commerciaux –, la sécurité incendie pour la pose de PSE sous enduits en ITE…

De quoi permettre aux professionnels de proposer, en toute confiance, une large palette de solutions de travaux tant pour les particuliers que pour les entreprises !

 

Contenu proposé par Knauf.

Commentaires

Les certificats d’économie d’énergie : un levier pour développer les chantiers

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Droit et gestion des collectivités territoriales - 2018

Droit et gestion des collectivités territoriales - 2018

Livre

Prix : 83.00 €

Auteur : Éditions du Moniteur

Voir

Décrypter les finances publiques locales

Décrypter les finances publiques locales

Livre

Prix : 59.00 €

Auteur : Éditions du Moniteur

Voir

Négoce 446 - Spécial TOP 100 de la distribution bâtiment-bricolage 2018

Négoce 446 - Spécial TOP 100 de la distribution bâtiment-bricolage 2018

Presse - Vente au n°

Prix : 25.00 €

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur