En direct

Les certificats d'économie d'énergie, première arme de la rénovation énergétique
Certificats d'économie d'énergie - © © wordle.net

Les certificats d'économie d'énergie, première arme de la rénovation énergétique

AP |  le 19/02/2013  |  BâtimentCommunicationPerformance énergétiqueRéglementation thermiqueImmobilier

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Energie
Bâtiment
Communication
Performance énergétique
Réglementation thermique
Immobilier
Technique
Valider

Une étude de Certinergy cofinancée par l'Ademe et menée par un cabinet de sondage indépendant à la fois auprès des particuliers qui bénéficient des travaux et des professionnels qui les réalisent montre que les fameux "C2E" aident à améliorer la performance énergétique des logements.

Selon le raisonnement "avec plus d'aides, je fais plus de travaux", le dispositif des certificats d'économie d'énergie, "CEE", a été imaginé pour être l'arme avancée dans la politique d'amélioration énergétique des logements. Encore fallait-il prouver la pertinence du raisonnement comparé à un dispositif complexe  (voir schéma ci-dessous) et décrié (lire notre article : EDF ne veut plus payer pour les certificats d'économies d'énergie).

Le principe des C2E
Le principe des C2E - © © Atee

C'est chose faite d'après Certinergy, société de services en efficacité énergétique spécialisée dans les CEE, qui publie les résultats d'une enquête sur la question.

Globalement, les CEE sont bien perçus comme une aide financière (pour plus de 54% des particuliers et 53% des professionnels). Or, pour plus de la moitié des particuliers et professionnels interrogés, le coût de leurs travaux s’est vu diminué grâce aux CEE. Et plus d’un sur deux considère que le dispositif leur a permis de réaliser plus de travaux ou des travaux plus performants, tendance particulièrement prononcée pour les travaux d’isolation (57%). Pour près de 38% des professionnels du bâtiment interrogés et 33% des particuliers, l’utilisation des CEE accélère même la prise de décision des travaux.  41 % des particuliers interrogés qui ont utilisé ce dispositif envisagent d'ailleurs de nouveaux travaux pour améliorer leur performance énergétique.

Plus d'aides = plus de travaux, CQFD pour Frédéric Utzmann, président de Certinergy : "Nous sommes ravis de constater au travers de cette étude aux conclusions sans appel et concordantes, que les CEE ont un rôle incitatif fort permettant d’agir sur la qualité et le prix des travaux de rénovation énergétique. Ils répondent bien aux attentes des particuliers contrairement à l’idée que l’on se fait d’un dispositif complexe. »

Des résultats qui pèsent alors que Delphine Batho a annoncé mardi 19 février le lancement de la préparation pour la troisième période des CEE.

Commentaires

Les certificats d'économie d'énergie, première arme de la rénovation énergétique

Votre e-mail ne sera pas publié

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur
Ajouter Le Moniteur à l'écran d'accueil