En direct

Les Cellules économiques régionales de la construction en ordre de marche

le 30/10/2013  |  Ouvrage d'artBâtiment

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Entreprises
Ouvrage d'art
Bâtiment
Valider

La rencontre nationale des Cellules économiques régionales de la construction (CERC) du 29 octobre a permis d’entériner la constitution d’un groupement d’intérêt économique (GIE), tête de pont du réseau des CERC qui va permettre d’apporter une visibilité plus grande sur la filière construction.

Dans son discours d’ouverture de la rencontre nationale des CERC, le 29 octobre, Jean-Paul Albertini, Commissaire général au Développement Durable l’a rappelé : « les CERC apparaissent comme un réseau qui a su prendre la voie du développement durable. Leur vocation est plus que jamais de conduire les travaux d’analyse dans les secteurs du BTP ».


Depuis leur création en 1970, ces cellules économiques  sont des lieux de concertation, de coordination et d’expertise entre les administrations régionales, les collectivités et l’ensemble des professionnels de la construction représentés par leur fédération : la Capeb, la FFB, la FNTP et l’Unicem (Union nationale des Industries de Carrières et Matériaux de construction). Concrètement, leur vocation est de conduire au niveau régional les travaux d’observation et d’analyse sur la filière construction, les ressources naturelles, l’approvisionnement en matériaux, l’emploi et la formation. Une mission qui rejoint la demande très forte du secteur du BTP concernant des indicateurs précis ou encore des remontées d’informations fiables, surtout dans un contexte économique sombre et de baisse d’activité.

Si la charte 2012-2018 des CERC signée en mai dernier constitue le cadre partenarial entre l’Etat et la profession, elle officialise l’activité du réseau des CERC sous la forme d’un GIE. « Cette nouvelle entité répond au besoin d’une tête de réseau pour capitaliser l’expertise du réseau territorial partagé. Il s’agit avant tout de soutenir et d’accompagner pour essaimer les études », explique Laurence Herbeaux, directrice du GIE  Réseau des CERC. Parmi les autres missions, notons le développement de la capacité des CERC à fournir des analyses régionales cohérentes entre elles en termes de méthodes et la création d’une dynamique sur des projets nationaux, notamment de développement durable.

Commentaires

Les Cellules économiques régionales de la construction en ordre de marche

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Construire avec le bois

Construire avec le bois

Date de parution : 12/2019

Voir

Mener une évaluation environnementale

Mener une évaluation environnementale

Date de parution : 11/2019

Voir

Propriétés et caractéristiques des matériaux de construction

Propriétés et caractéristiques des matériaux de construction

Date de parution : 11/2019

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur