En direct

Les carrières souterraines pour héberger un nouveau modèle de datacenter
Ce projet rassemble un consortium d’acteurs nationaux reconnus dans le domaine des datacenter: le cabinet d’architectes Enia, l’opérateur de télécom Céleste et les bureaux d’études Elioth et Critical Building. - © © Enia Architectes

Les carrières souterraines pour héberger un nouveau modèle de datacenter

Jean-Philippe Defawe (Bureau de Nantes du Moniteur) |  le 18/12/2014  |  Maine-et-LoireTechnique

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

BIM
Maine-et-Loire
Technique
Valider

Un projet de datacenter, non climatisé est en gestation dans le Saumurois. Son objectif est d’utiliser les caractéristiques thermiques des carrières souterraines pour refroidir naturellement les serveurs.

Soutenu par la région Pays de la Loire, ce projet entre dans une phase opérationnelle avec la construction d’un démonstrateur. Il rassemble un consortium d’acteurs nationaux reconnus dans le domaine des datacenter: le cabinet d’architectes Enia Architectes, l’opérateur de télécom Céleste, le bureau d’études Elioth et le bureau d’études Critical Building.

L’objectif est d’utiliser les caractéristiques thermiques des carrières souterraines du Saumurois pour refroidir naturellement les serveurs, et développer un nouveau modèle de datacenter, non climatisé, ce qui constituerait une première mondiale. Un site expérimental est mis en place pour la durée de l’étude. La première phase est actuellement en cours et comprend notamment la pose d’instrumentation pour une analyse du comportement thermique de la carrière (courant automne 2014) et des expérimentations sur place avec dégagement de chaleur dans la cave.

A partir du printemps 2015, un datacenter réduit sera réalisé en cave afin d’étudier sa réaction en fonctionnement dans l’environnement souterrain. Ce prototype servira de support de communication et de démonstration auprès des professionnels du secteur. Enfin, un datacenter fonctionnel devrait être réalisé à partir de l’été 2016.

«Si l’expérimentation que nous lançons aujourd’hui est concluante, nous pourrons apporter une solution innovante à la filière régionale du stockage des données numériques. Les perspectives de foncier à moindre coût permettront d’implanter des datacenters, et de développer progressivement l’emploi de services sur le Saumurois» a précisé Christophe Clergeau, premier vice-président de la région Pays de la Loire, en charge de l’économie et de l’innovation.

Commentaires

Les carrières souterraines pour héberger un nouveau modèle de datacenter

Votre e-mail ne sera pas publié

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur
Ajouter Le Moniteur à l'écran d'accueil