Les bureaux franciliens souffrent toujours de la crise
Office building close up - © ©Roman Sigaev - stock.adobe.com

Les bureaux franciliens souffrent toujours de la crise

Anaïs Divoux |  le 08/10/2020  |  Conjoncture immobilier BureauxGrand Paris - Ile-de-FranceImmostatCBRE

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Conjoncture immobilier
Tertiaire
Bureaux
Grand Paris - Ile-de-France
Immostat
CBRE
Valider

Selon Immostat, la crise ne touche pas encore à sa fin du côté du marché des bureaux. Après l’épisode difficile du confinement, les locations sont en chute libre et les bureaux vacants se multiplient en région parisienne.

Comme on pouvait le craindre, les effets de la crise sanitaire s’estompent difficilement du côté du marché des bureaux qui peinent à redresser la barre.

D’après les chiffres d’Immostat, groupement d’intérêt économique réunissant les quatre principaux conseils en immobilier d’entreprise (BNP Paribas Real Estate, CBRE, JLL et Cushman & Wakefield), la rentrée n’a pas permis le rattrapage tant espéré par les professionnels du secteur.

À la fin du mois de septembre 2020, la demande placée de bureaux en Île-de-France s’élève à seulement 913 200 m2, en baisse de 46 % sur un an et comparé à la moyenne décennale.

Selon Grégoire de La Ferté, Executive Director Bureaux Ile-de-France de CBRE : « La crise économique et sanitaire, le climat d’incertitude auxquels s’ajoutent la démocratisation du télétravail et les réflexions sur l’aménagement et l’usage des espaces de travail… Ce contexte, dans son ensemble, crée beaucoup d’attentisme de la part des utilisateurs avec des délais de négociation qui se sont nettement rallongés. »

Cet été n’a donc pas permis de renverser la tendance : entre juillet et septembre, la superficie totale de bureaux loués en région parisienne s’élève à 246.200 mètres carrés, soit moitié moins que la même période l’année précédente (-58%).

L’offre immédiatement disponible, elle, a donc fortement progressé. Les bureaux vacants se sont en effet démultipliés en région parisienne pour atteindre 3 295 000 m² au 1er octobre 2020, soit + 10 % par rapport au trimestre précédent.

Dans un communiqué, CBRE déclare que, malgré une hausse de la vacance marquée dans Paris en raison d’un nombre important de « libérations, recherches de sous-locataires ou successeurs », le niveau de vacance resterait « encore contenu dans l’ensemble».

Sur le même sujet Tertiaire - Le bureau en plein décloisonnement

Commentaires

Les bureaux franciliens souffrent toujours de la crise

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Évaluer un terrain à bâtir par la comparaison ou le compte à rebours immobilier

Évaluer un terrain à bâtir par la comparaison ou le compte à rebours immobilier

Date de parution : 06/2019

Voir

L'expertise immobilière en 50 fiches pratiques

L'expertise immobilière en 50 fiches pratiques

Date de parution : 09/2018

Voir

Traité des baux commerciaux

Traité des baux commerciaux

Date de parution : 12/2017

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur
Ajouter Le Moniteur à l'écran d'accueil