Le moniteur
Les bonnes perspectives d’Elydan
DCIM\100GOPRO\GOPR1412.JPG

Les bonnes perspectives d’Elydan

Yannick Le Goff |  le 18/03/2019  |  Négoce matériaux

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Négoce
Négoce matériaux
Valider

Spécialiste du polyéthylène et du polypropylène pour le Bâtiment et les Travaux Publics, le Groupe Elydan –ex Groupe RYB-  s’est inscrit en croissance de 4,2% en 2018. Et devrait faire au moins aussi bien en 2019.

Après une année 2018 surtout marquée par l’intégration de la filiale française du britannique Polypipe Group et par la naissance de la marque ombrelle Elydan pour regrouper l’ensemble des activités de l’entreprise, l’ex Groupe RYB a donc réalisé une année 2018, en croissance de 4,2% (à périmètre constant), pour une chiffre d’affaires de 124 M€. « Une bonne performance, conforme aux prévisions » a simplement commenté Marc-Antoine Blin, président du Groupe Elydan.

3 marques pour le bâtiment et les T.P.

Calculée à périmètre constant, la croissance de 4,2% s’est construite sur les dynamiques actuelles des marchés du Bâtiment et des Travaux Publics qui génèrent à eux deux (et à peu près à égalité) l’essentiel de l’activité du Groupe. Côté T.P. avec RYB pour les infrastructures et les réseaux, et côté Bâtiment avec Jano France (pour la division électricité) et Terrendis (pour la division Sanitaire et Chauffage).
Du côté de la distribution, Elydan développe depuis maintenant plus de 50 ans un modèle très majoritairement basé sur l’indirect, et s’adresse donc, compte tenu de la diversité de ses métiers, à un large spectre de distributeurs professionnels généralistes et spécialistes.
Activités complémentaires : la GSB avec pour l’essentiel les enseignes du Groupe Adeo, mais aussi l’export, en développement rapide et qui représente d’ores et déjà environ 15% de l’activité.

Bonnes perspectives pour 2019

Pour 2019, Elydan vise une croissance comprise entre 4% et 6%. Certes, le marché du bâtiment, du coté du neuf en tout cas, n’offre pas les meilleures perspectives avec des demandes de permis de construire et des mises en chantier en net recul. Mais, pour ces activités de 2nd œuvre, le ralentissement effectif n’est pas attendu avant le 2nd semestre. A l’inverse, du côté des T.P, quelques segments de marché comme l’adduction d’eau ou les réseaux numériques affichent des perspectives de croissance solides.

Le Groupe Elydan est une société familiale détenue pour les deux tiers de son capital par la famille Blin, et pour le solde par 3 fonds d’investissement (Bpifrance, Ixo et FRI Auvergne Rhône-Alpes –Siparex-), venus soutenir l’entreprise l’an dernier, lors de l’acquisition de la filiale française de Polypipe Group PLC.

Commentaires

Les bonnes perspectives d’Elydan

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

L'assurance construction

L'assurance construction

Date de parution : 04/2019

Voir

La concession d'aménagement et ses alternatives

La concession d'aménagement et ses alternatives

Date de parution : 04/2019

Voir

Urbanisme de dalle

Urbanisme de dalle

Date de parution : 03/2019

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur