En direct

Les blouses blanches

Par Fabien Renou |  le 11/05/2018

Respirer tue. En masse. Sept millions de personnes décèdent chaque année en raison de la pollution de l'air, selon les chiffres publiés la semaine dernière par l'Organisation mondiale de la santé. Et le phénomène s'aggrave puisque cette estimation plafonnait à 6,5 millions en 2016. Un demi-million de morts supplémentaires en l'espace de deux ans, le constat est alarmant.

Seule lueur d'espoir : le nombre de décès imputable à la seule pollution de l'air intérieur s'affiche en baisse. Signe d'une prise de conscience ? Possible. Ce qui est certain, c'est que l'enjeu sanitaire a fini par s'imposer aux professionnels de la construction.

Ce nouveau défi exige des solutions inédites.

Dans les labos, les chercheurs en blouse blanche imaginent donc des matériaux sains voire dépolluants, planchent sur des solutions techniques de rupture, développent des outils numériques capables de traquer les particules dangereuses. Car les menaces qui planent sur nos logements et nos lieux de travail, des composés organiques volatils au radon, sont tout aussi invisibles que la pollution de nos rues.

Dans les labos, les chercheurs imaginent des matériaux sains, voire dépolluants.

Poussés par une réglementation de plus en plus exigeante mais aussi par des maîtres d'ouvrage davantage sensibilisés, industriels installés et start-up se sont lancés dans une course à l'innovation propre. Tout comme l'impératif environnemental a donné un coup de fouet à la recherche dans le bâtiment, l'ambition sanitaire aura sans conteste un effet dopant. Et tout comme le greenwashing des origines a cédé la place à des performances écologiques indéniables, les bonnes intentions des débuts sont en passe de se muer en réelles avancées techniques.

Le monde de la construction a encore de longues années de recherche et de perfectionnement devant lui. Car cette nouvelle demande sociale, bien loin de se résumer à un éphémère effet de mode, répond à un besoin primaire : chez soi est un refuge, un abri, pas une menace. Construire un bâtiment qui préserve la santé de ses occupants restera un impératif vital.

PHOTO - 12894_786423_k2_k1_1856704.jpg
PHOTO - 12894_786423_k2_k1_1856704.jpg

Commentaires

Les blouses blanches

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur

Code pratique du patrimoine et de l’intervention sur le bâti existant

Code pratique du patrimoine et de l’intervention sur le bâti existant

Livre

Prix : 75.00 €

Auteur : Éditions du Moniteur

Voir

AMC N°270 - SPÉCIAL INTÉRIEURS 2018

AMC N°270 - SPÉCIAL INTÉRIEURS 2018

Presse - Vente au n°

Prix : 29.00 €

Voir

Opérations Immobilières n°106 - Loi ELAN

Opérations Immobilières n°106 - Loi ELAN

Presse - Vente au n°

Prix : 37.00 €

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur
Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookiesOKEn savoir plusX