En direct

Les Bleuets achèvent leur renouveau
L’aspect extérieur des logements a été souligné par des menuiseries en bois et des stores de couleurs vives. - © LUC BOEGLY

Les Bleuets achèvent leur renouveau

Raphaëlle Saint-Pierre |  le 14/12/2018  |  QuartierVal-de-MarnePatrimoineRéhabilitation

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Architecture
Quartier
Val-de-Marne
Patrimoine
Réhabilitation
Valider

Créteil -

 

L'agence RVA termine en ce moment la réhabilitation du quartier des Bleuets, construit par Paul Bossard (1928-1998) entre 1959 et 1962 à Créteil (Val-de-Marne) et labellisé Patrimoine du XXe siècle. Ses architectes sont rompus à cet exercice délicat après le chantier des Courtillières d'Emile Aillaud, à Pantin (Seine-Saint-Denis) et avant celui des Tours Nuages, également signées d'Aillaud, à Nanterre (Hauts-de-Seine). Réalisés avec le BET Arcoba pour le bailleur social Efidis, les travaux des Bleuets ont eu lieu en site inoccupé. Dans le cadre d'un projet de renouvellement urbain Anru, la première étape a consisté à désenclaver le quartier avec la démolition d'un bâtiment, en 2012, étape qui a permis la création d'une rue reliant plusieurs quartiers piétonniers. Le grand ensemble passe ainsi de 560 à 533 logements répartis entre neuf bâtiments en R + 5.

Gargouilles corbuséennes. Dans un parc paysager de 4,5 hectares, les immeubles orientés est-ouest se déploient légèrement en éventail dans le sens du dénivelé de 17 mètres. Paul Bossard avait imaginé des façades en éléments de béton préfabriqués, puis emboîtés. Des trumeaux cannelés et lisses alternent avec les baies vitrées, tandis que d'épais bandeaux saillants, incrustés de plaques irrégulières de schiste micacé et d'ardoise, marquent les étages et les acrotères. La face visible de ces pièces moulées, normalement placée en fond de moule, est ici disposée sur le dessus pour que les maçons positionnent à leur guise des pierres dans le ciment frais. Les socles pyramidaux massifs, traités de la même manière, et les gargouilles corbuséennes participent à l'esthétique brutaliste, qui évoque Frank Lloyd Wright et sa villa Taliesin, aux Etats-Unis.

« Dès le début, nous avons travaillé avec une notion patrimoniale, en prenant le parti de revenir au béton brut, en faisant admettre qu'il vit bien, car il est réchauffé par le bois et les couleurs et magnifié par un écrin de végétation », explique l'architecte Dominique Renaud, de RVA. L'agence sollicite le laboratoire du Lerm pour conseiller des produits de cure sur les bétons. Ceux des bandeaux sont repris en certains points avec de la résine ou au mortier. Les feuilles de schiste endommagées par le gel sont purgées manuellement. Les trumeaux, couverts d'une peinture blanche vinylique dans les années 1980, sont décapés par micro-sablage. Les façades sont isolées par l'intérieur et dotées de nouvelles fenêtres avec des menuiseries en bois. Les stores extérieurs - jaunes, oranges, rouges - rappellent ceux qui animaient les immeubles autrefois. Quant aux socles pyramidaux qui avaient été tronçonnés de part et d'autre des halls d'entrée pour installer des boîtes aux lettres, ils ont été reconstitués.

Dans les appartements, les architectes conservent une partie de l'aménagement intérieur façon unité d'habitation : placards dans les circulations, niches, banquettes sous les fenêtres. En revanche, ils suppriment les passe-plats afin d'ouvrir les cuisines et agrandissent certaines chambres d'enfants - des doubles cellules corbuséennes avec cloison coulissante médiane. Le montant des travaux s'élève à 29,4 M€ HT pour 46 300 m2 Shon, auxquels s'ajoutent 4 M€ pour les espaces extérieurs.

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Urbanisme de dalle

Urbanisme de dalle

Date de parution : 03/2019

Voir

Dictionnaire du droit de l’urbanisme

Dictionnaire du droit de l’urbanisme

Date de parution : 02/2019

Voir

Isolation thermique durable des bâtiments existants

Isolation thermique durable des bâtiments existants

Date de parution : 12/2018

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur