En direct

Les bétonnages peuvent reprendre sur le chantier de l'EPR

Defawe Philippe |  le 20/06/2008  |  EureEure-et-LoirCherMayenneMorbihan

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Eure
Eure-et-Loir
Cher
Mayenne
Morbihan
Calvados
Manche
Maine-et-Loire
Orne
Côtes-d’Armor
Ille-et-Vilaine
Indre-et-Loire
Finistère
Indre
Loiret
Sarthe
Vendée
Loire-Atlantique
Seine-Maritime
Energie
Technique
Qualité
Europe
Valider

L'Autorité de sûreté nucléaire (ASN) a autorisé EDF à reprendre les activités de bétonnage relatives aux ouvrages importants pour la sûreté sur le chantier de construction du futur réacteur EPR Flamanville 3. Ces activités avaient été suspendues le 26 mai dernier.

A la suite de plusieurs anomalies liées aux opérations de génie civil relevées depuis le début de l’année 2008, l’ASN avait demandé à EDF, le 26 mai, de suspendre ses travaux et de lui transmettre un plan d’actions correctives.
Pour l’ASN, ces anomalies répétées, bien que sans conséquence directe en matière de sûreté, avaient mis en évidence un manque de rigueur de l’exploitant et des prestataires externes dans la construction du futur réacteur et des insuffisances du système de management de la qualité d’EDF. L’ASN a examiné le plan d’actions transmis par EDF.

Les axes majeurs de ce plan recouvrent les préoccupations exprimées par l’ASN, à savoir :
- l’amélioration de la rigueur des contrôles techniques effectués par les prestataires intervenant sur le chantier et de la surveillance exercée par EDF sur les activités des prestataires ;
- une surveillance renforcée des opérations de ferraillage des bâtiments importants pour la sûreté, s’appuyant sur un contrôle technique supplémentaire exercé par un organisme
tiers ;
- la clarification de la gestion des écarts détectés, notamment entre la phase des activités de ferraillage et celles de bétonnage ;
- la formation de l’ensemble des intervenants du chantier destinée à renforcer la culture de sûreté de chacun ;
un renforcement de l’équipe en charge de la qualité chez Bouygues.
Dans son communiqué,"l’ASN considère que ces éléments sont de nature à améliorer la performance du système de management de la qualité des activités de construction. Au delà de l’examen du plan d’actions proposé par EDF, l’ASN a demandé à EDF de lui rendre compte mensuellement de la mise en œuvre effective de ce plan d’actions et d’effectuer une évaluation de son efficacité après 6 mois d’application sur le terrain".

L'EPR (European Pressurized water Reactor) de Flamanville est le deuxième en construction dans le monde, après celui de Finlande. Sa construction a démarré en décembre et il doit être mis en service en 2012.

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur
Ajouter Le Moniteur à l'écran d'accueil