En direct

Les berges de Seine rendues aux Parisiens
les emmarchements des berges de Seine - © © Henri Garat/Maire de Paris

Les berges de Seine rendues aux Parisiens

Nathalie Moutarde (Bureau Ile de France du Moniteur) |  le 19/06/2013  |  ProfessionArchitectureCultureBâtimentMoselle

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Profession
Architecture
Aménagement
Culture
Bâtiment
Moselle
Nord
Paris
ERP
Ouvrage d'art
berges
Valider

Sur 2,3 km, entre le musée d’Orsay et le pont de l’Alma, les berges de Seine ont été fermées à la circulation et transformées en promenade.

Le maire de Paris, Bertrand Delanoë, et sa première adjointe, Anne Hidalgo, ont inauguré, le 19 juin, la nouvelle promenade de 2,3 km, aménagée en rive gauche de Seine, du musée d’Orsay au pont de l’Alma (7ème arrondissement). Ancienne autoroute urbaine, les quais bas, ponctués d’installations sportives et culturelles, de bateaux et de jardins sur 4,5 ha sont maintenant dédiés aux piétons, aux cyclistes et aux enfants.  « Cette promenade offre à tous un même accès au plaisir de vivre dans cette ville magnifique », s’est félicité le maire de Paris.

Installations légères

Les aménagements réalisés se caractérisent par leur réversibilité notamment en raison de l’inscription du site en zone rouge PPRI (prévention du risque inondation), par ailleurs classé au patrimoine mondial de l’humanité depuis 1991. Les installations, légères et évolutives, peuvent ainsi être démontées en 24h en cas de crue de la Seine. De grandes pièces de bois offrent un mobilier unique sur les berges se déclinant en multiples configurations : bancs, agrès sportifs, gradins... Une approche par les usages a été privilégiée, offrant la souplesse nécessaire à un recalage permanent au fur et à mesure du temps. L’animation du site a été confiée à une équipe pluridisciplinaire sous la direction artistique de Didier Fusillier, le directeur de Lille 3000, regroupant Artevia (ingénierie culturelle), Franklin Azzi (architecte), Bas Smets (paysagiste) et Carat Sport.

Emmarchement et jardin flottant

Deux équipements majeurs marquent l’entrée de la promenade à chacune de ses extrémités : l’emmarchement, devant le musée d’Orsay et le jardin flottant, à la hauteur du pont de l’Alma. Réalisé entre les quais hauts et les quais bas, l’emmarchement (maîtrise d’œuvre : MAP3) offre un point de vue unique sur la Seine et permet au public d’assister ponctuellement à des spectacles organisés sur le fleuve. Construite en Moselle (entreprise : Sirc), la structure démontable se compose de plus de 55 tonnes d’acier renforcé.

Quant au jardin flottant, imaginé par Jean-Christophe Choblet (BET : Artelia), il se compose de cinq îles (1800 m2 au total) reliées entre elles par des passerelles, reposant sur des flotteurs en acier construits dans les chantiers navals. Les îles sont amarrées à des ducs d’Albe, enfoncés à plus de 8 m de profondeur sous le lit de la Seine. L’ensemble, réalisé par Bouygues TP, est dimensionné pour résister à une crue supérieure au niveau de référence de 1910.

35 millions d’euros pour l’aménagement des berges

L’annonce de la reconquête des berges de Seine  remonte à 2008. « Cinq ans pour mener à bien un projet, ce n’est pas très long », a commenté le maire de Paris. « Nous avons beaucoup travaillé. Mais le projet est tel que nous l’avions imaginé », a ajouté Anne Hidalgo. L’ensemble des aménagements, y compris ceux de la rive droite, inaugurés en  septembre 2012, s’élève à 35 millions d’euros. « Dans cette période de crise, avec peu de moyens, on peut être dans la cohésion et l’ambition pour Paris », a conclu Bertrand Delanoë.

Commentaires

Les berges de Seine rendues aux Parisiens

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Urbanisme de dalle

Urbanisme de dalle

Date de parution : 03/2019

Voir

Dictionnaire du droit de l’urbanisme

Dictionnaire du droit de l’urbanisme

Date de parution : 02/2019

Voir

200 initiatives pour la transition énergétique des territoires

200 initiatives pour la transition énergétique des territoires

Date de parution : 11/2018

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur