En direct

Les modèles d'attestations de tri des déchets
Tri des déchets de chantier - © Adobe Stock

Les modèles d'attestations de tri des déchets "7 et 8 flux" sont publiés

Isabelle d'Aloia |  le 31/01/2022  |  Droit de la constructionDéchets de chantierDéchetsFrance Droit de l'environnement

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Réglementation
Droit de la construction
Déchets de chantier
Déchets
France
Droit de l'environnement
Chantiers
Loi économie circulaire
Artisans
Négoce
Valider
Pour lire l’intégralité de cet article, testez gratuitement lemoniteur.fr - édition Abonné

Le tri à la source et la collecte séparée sont obligatoires pour les déchets de construction et de démolition dits "7 flux". Les attestations délivrées par les exploitants d’installation de collecte et de traitement de ces déchets sont fournies par un arrêté paru au "Journal officiel" le 30 janvier.

Depuis 2016, les producteurs ou détenteurs de déchets de papier, de métal, de plastique, de verre et de bois ont l'obligation de trier leur déchets. La loi relative à la lutte contre le gaspillage et à l’économie circulaire (Agec) et son décret d'application n° 2021-950 du 16 juillet 2021 ont étendu l'obligation à deux nouvelles familles de déchets. Il s'agit des déchets de fraction minérale (gravats, béton, brique, tuile, ardoise, céramiques…) et de plâtre. C'est le passage de l'obligation "5 flux" à l'obligation "7 flux" - et, en 2025, "huit flux", avec les déchets de textiles. Le gouvernement livre les modèles des attestations à utiliser dans ce cadre par un arrêté daté du 21 décembre 2021, mais publié seulement ce 30 janvier.

Quantité, nature et destination de valorisation des déchets

En effet, les exploitants d’installations de collecte et de traitement de déchets ont l'obligation de délivrer chaque année, avant le 31 mars, aux producteurs ou détenteurs de déchets leur ayant cédé des déchets relevant, autrefois des "5 flux", désormais des "7 flux", une attestation mentionnant les quantités exprimées en tonnes, la nature des déchets qui leur ont été confiés l'année précédente en vue de leur valorisation et leurs destinations de valorisation finale (art. D. 543-284 du Code de l'environnement). Elle peut être transmise par voie papier ou électronique.

L'attestation de tri à la source et de collecte séparée apporte aux producteurs de déchets la certitude que ceux-ci ont bien été valorisés. Elle participe également à la justification du respect de leurs obligations de tri de ces déchets devant les autorités de contrôle compétentes. L'attestation pour les déchets "7 flux" (annexe I-A de l'arrêté) devra être remise entre le 1er janvier 2023 et le 31 mars 2023, pour les déchets collectés et traités en 2022 ; celle pour les déchets "8 flux" (annexe I-B) sera utilisé pour la première fois pour les attestations remises entre le 1er janvier 2026 et le 31 mars 2026, pour les déchets collectés et traités en 2025.

[...]

Cet article est réservé aux abonnés Moniteur, abonnez-vous ou connectez-vous pour lire l’intégralité de l’article.

Déjà abonné

Saisissez vos identifiants

Mot de passe oublié ?
Se connecter

Pas encore abonné

En vous abonnant au Moniteur, vous bénéficiez de :

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index

Commentaires

Les modèles d'attestations de tri des déchets "7 et 8 flux" sont publiés

Votre e-mail ne sera pas publié

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur
Ajouter Le Moniteur à l'écran d'accueil