Ces artisans qui achètent en coopératives : Guillaume Maury, administrateur de Carré 37, raconte
Guillaume Maury

Ces artisans qui achètent en coopératives : Guillaume Maury, administrateur de Carré 37, raconte

Laurent Duguet |  le 08/04/2019  |  100 % gros œuvre Moi, artisan OrcabIndre-et-Loire

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Artisans
100 % gros œuvre
Moi, artisan
Orcab
Indre-et-Loire
Valider

Fédéré par l’Orcab*, le mouvement des coopératives d’achats se porte bien. Le Moniteur des Artisans a donné la parole à des pros qui ont choisi ce mode d’organisation pour acheter leurs matériaux et leurs équipements. Voici le témoignage de Guillaume Maury, gérant de l’entreprise de maçonnerie générale GMB à La Membrolle-sur-Choisille (Indre-et-Loire).

« Ma coopérative, Carré 37, fête ses dix ans, et je suis administrateur depuis six ans. Je l’ai intégrée dès sa création, lorsque l’un de mes fournisseurs a refusé de me suivre. Aujourd’hui, elle représente 90 adhérents pour un chiffre d’affaires de 4,5 M€. Au départ, je n’avais pas pris conscience que cette structure permettait de se constituer un vrai réseau avec les autres artisans où chacun prend le temps de connaître l’autre. Actuellement, je refuse des chantiers, mais je n’hésite pas à aiguiller vers la coopérative, qui permet de mettre en commun nos qualités.

Être adhérent, c’est être certain d’obtenir le même prix, hors commandes spéciales, et de pouvoir consulter et commander sur un site Internet. Je n’achète plus aucun matériau à l’extérieur et nous commençons à inquiéter les distributeurs qui nous relancent à titre individuel régulièrement. La coopérative, c’est le confort de ne pas entrer dans des phases de négociations chronophages. Nous avons une rotation deux fois par semaine au dépôt, les mardi et vendredi, et le coût du transport est compris dans le prix des matériaux, à l’exception du lève-plaques. Les tarifs des distributeurs ne comprennent pas la taxe gazole, les palettes ou d’autres frais annexes qui alourdissent la facture finale. »

* Orcab : Organisation des coopératives d’achats pour les artisans du bâtiment

Commentaires

Ces artisans qui achètent en coopératives : Guillaume Maury, administrateur de Carré 37, raconte

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Décrypter les règles du Code de la commande publique issues de la loi MOP

Décrypter les règles du Code de la commande publique issues de la loi MOP

Date de parution : 09/2019

Voir

Initiation aux procédés généraux de construction

Initiation aux procédés généraux de construction

Date de parution : 09/2019

Voir

Abrégé des marchés publics de travaux

Abrégé des marchés publics de travaux

Date de parution : 09/2019

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur