Entreprises de BTP

Les artisans charpentiers ciblent la maison ossature bois

Un jour, un métier. Suite aux rencontres de la construction de la Capeb, le Moniteur-Expert vous livre les coulisses des journées d’études de chaque Union nationale artisanale. Aujourd’hui les charpentier et menuisiers.



Les charpentiers et menuisiers sont très vite passés sur le sujet des poussières de bois pour se concentrer sur les avantages du matériaux noble dans la construction. Ils ont pu tout de même découvrir le « guide de bonnes pratiques en deuxième transformation », édité par l’INRS et distribué par l’Union nationale artisanale de la Capeb, permettant d’appliquer une réglementation complexe.
Le président, Jean-Vincent Boussiquet, a pris le temps de faire le point sur le développement de la filière. Le décret publié en décembre 2005 sur l’utilisation du bois dans la construction n’a pas satisfait les artisans. Il fixe à 2 décimètres cube par mètre carré construit l’exigence minimale de bois dans toute construction neuve. « Cela correspond à la seule mise en œuvre des plinthes », s’émeut le président, qui pensait que les rédacteurs avaient omis un zéro !
Robert Buguet, ancien président de la Capeb mais toujours charpentier, estime qu’il « ne faut pas se focaliser sur les contraintes règlementaires, mais donner envie aux gens de construire avec du bois ». C’est pourquoi la réunion s’est concentrée sur l’étude des avantages du bois dans la construction, comme autant d’arguments à insérer dans chaque plaquette d’artisans charpentiers et menuisiers.
Maxime Bitter

Retrouvez demain l’UNA couverture-plomberie-chauffage.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X