En direct

Les Arcs-sur-Argens Centre commercial HQE pilote
PHOTO - MEDhypermarche-78.eps - © Olivier Monge / M.Y.O.P./LE MONITEUR

Les Arcs-sur-Argens Centre commercial HQE pilote

le 21/11/2008  |  TechniqueEnvironnementVar

Le groupe Système U vient d’ouvrir les portes, d’un nouveau centre commercial de 20 000 m2 Shon aux Arcs-sur-Argens (Var). Sur 8,6 ha, il se compose d’un hypermarché, de deux moyennes surfaces, d’une trentaine de boutiques, d’une zone logistique, de 965 places de parking... Point fort de cet équipement : c’est l’un des tout premiers centres commerciaux HQE neufs réalisés en France et il a été, à ce titre, retenu par Certivéa (CSTB), opération pilote dans le cadre de la mise au point de leur référentiel de certification HQE bâtiments commerciaux. « Toute la difficulté de ce projet est qu’en 2002, nous sommes partis d’une feuille blanche. Il a fallu, d’abord avec la région Paca puis avec Certivéa, définir un modèle environnemental propre à notre équipement », souligne Stéphane Benhamou, dirigeant de Paca Distribution.

-27 % par rapport à la RT 2005

Sur les 14 cibles de la HQE, ce maître d’ouvrage privé a choisi d’en placer trois en niveau « très performant » (relation harmonieuse des bâtiments avec leur environnement, gestion de l’énergie et de l’eau) et quatre en niveau « performant » (choix intégré des procédés et produits de construction, chantier à faibles nuisances, gestion des déchets d’activités, entretien et maintenance), avec un objectif de retour sur investissement, au niveau du poste énergie, de l’ordre de sept ans.

Ce bâtiment tout en courbe opte pour un système constructif mixte et intégré : charpente poteaux poutres béton, bardage double peau, couverture bac acier, isolation laine minérale renforcée. Grâce à l’installation de PAC performantes en toiture, à des puissances d’éclairage et de climatisation limitées et un recours à la lumière naturelle (grandes verrières, puits circulaires), il affiche des besoins en énergie de 51,56 kWh/m2.an, un niveau inférieur de 27 % à la référence RT 2005, hors froid alimentaire. Très énergivore dans un hypermarché, ce poste, bien que hors certification, a été optimisé : récupération des calories produites par les équipements de froid pour le chauffage de la surface de vente, régulation de ceux-ci par GTB, chauffage rayonnant dans les allées froides pour un meilleur équilibre thermique, etc.

Autre axe privilégié : l’eau, avec la récupération des eaux de ruissellement de toiture en stockage souterrain de 1 000 m3 pour l’arrosage et la défense incendie. « Les autres mesures fortes sont un taux de végétalisation important, 25 % de la surface, des bassins de rétention des eaux pluviales calibrés à un niveau centennal et 1 000 m2 de capteurs photovoltaïques souples intégrés à la membrane d’étanchéité sur la toiture des auvents, un investissement pris en charge par EDF Energie Nouvelle », précise Emmanuel Lubrano, chargé de projet au cabinet Robert Becker, qui a mené une mission globale de maîtrise d’œuvre et une assistance à maîtrise d’ouvrage HQE.

Le chantier qui a duré douze mois (des premiers terrassements à la livraison du bâtiment fin octobre) a mobilisé jusqu’à 150 personnes, tous corps d’états confondus. 22 millions d’euros y ont été investis, avec 8,5 % de surinvestissement HQE, « dont 3,5 % consacrés à la seule amélioration de la qualité architecturale », précise Stéphane Benhamou.

Commentaires

Les Arcs-sur-Argens Centre commercial HQE pilote

Votre e-mail ne sera pas publié

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur