Industrie/Négoce

« Les architectes se sont approprié le bardage »

Mots clés : Architecte - Bardage - Vêture

Thomas Delépine, porte-parole du Syndicat national du bardage et vêtures isolés (SNBVI)

« Depuis 2012, et l’engouement autour de l’isolation thermique par l’extérieur (ITE), nous avons perçu un gain d’activité assez important. Le marché progresse toujours, et, avec la reprise annoncée, nous sommes confiants. Si la rénovation tire le marché avec l’ITE, le neuf connaît aussi un engouement, notamment dans le tertiaire.

L’évolution majeure concerne les matériaux. Le bardage a longtemps été associé au bois ; ce n’est plus le cas. La tendance est au mélange pour répondre aux architectes qui associent volontiers le bardage et des façades végétalisées, par exemple. Le premier enjeu est de répondre aux demandes de plus en plus pointues des architectes tout en participant activement à la performance énergétique des bâtiments. Les architectes se sont approprié le bardage, ils veulent du sur-mesure, et c’est une des forces du bardage de ne pas avoir de limite. Ensuite, nous continuons les efforts de formation pour continuer à améliorer la qualité de la mise en œuvre et l’anticipation de la future réglementation environnementale. »

Vous souhaitez réagir

Pour commenter l'article, vous devez être identifié ou vous inscrire
S'identifier

Pour accéder aux contenus et services en accès libre, identifiez-vous

Mot de passe oublié
S'inscrire

Vous souhaitez vous inscrire aux services proposés en accès libre.

Newsletter quotidienne et thématiques, alertes e-mail, commentaires sur les articles...

S'inscrire
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X