En direct

«Les architectes manquent à l’espace public!», par Bernard Mauplot et Jean-Paul Cassulo, architectes
Bernard Mauplot, architecte - © © Michel Chassat

«Les architectes manquent à l’espace public!», par Bernard Mauplot et Jean-Paul Cassulo, architectes

Service architecture et urbanisme |  le 23/10/2013  |  France entièreArchitecture

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Profession
France entière
Architecture
Valider

Imaginer et inventer la ville et le paysage de demain : une œuvre d’intérêt public dans laquelle les architectes peuvent et doivent faire entendre leur voix…

Autour des villes, les lotissements ont fleuri dans les années 1980 et 1990 : sur de petits terrains, de petites maisons isolées les unes des autres, mais où l’on entend le souffle du voisin, cumulent les inconvénients. Le sentiment d’être chez soi dans sa maison - fantasme ou rêve - comme dans la campagne du XIXe siècle, a produit des dégâts majeurs en termes d’étalement urbain, de gaspillage des sols, de distance aux équipements. Les entrées de villes ont dans le même temps été déstructurées par les zones commerciales que seuls les ronds-points ponctuent d’une triomphante majesté. Les cités ont perdu leur place dans la cité, se sont vidées des équipements et des commerces, trop souvent rendues au territoire sans limites, aux marges de la société.

Peau de chagrin

Pourquoi en France, les architectes en nombre plus restreint que chez nos voisins européens voient-ils leur champ d’action se réduire comme une peau de chagrin alors que le territoire se délite chaque jour un peu plus? Pourquoi en France, pays des Lumières et de la Culture, l’espace public - à l’exception des sites et opérations d’exception - est-il traité comme un espace fonctionnel dénué d’esthétique et privé d’âme, car déserté par la vie? Pourquoi en France, pays où le débat d’idées occupe encore l’espace public, la norme se substitue-t-elle à l’intelligence et au discernement, c’est-à-dire à la réflexion politique sur la vie de la cité?

Ville et paysage

Pourquoi, au lieu d’appeler les architectes au chevet des cités en déshérence, des espaces publics en voie de privatisation sécuritaire, alors que va se mettre en place un nouvel urbanisme pour inventer la ville et le paysage de demain, ne pas inviter les architectes à la table des élus des collectivités et des ministres pour écouter leurs conseils sur le logement, la ville et le territoire? Pourquoi ne pas utiliser leur compétence et leur engagement pour fabriquer un « mieux-vivre ensemble »?

Manque d'ambition

Les difficultés économiques que traversent les architectes et les sociétés d'architecture, le «malaise » exprimé par beaucoup d’entre eux, n'est que le symptôme de cette crise plus large : notre pays souffre depuis trop longtemps d'un manque d'ambition culturelle en termes d'exigence architecturale pour tous, et de qualité du cadre de vie. La France porte pourtant en son sein toute une profession garante de l’intérêt public, qui s’est transformée et formée pour répondre aux évolutions de la demande sociale, qui a intégré les révolutions technologiques et énergétiques, qui est aujourd’hui capable de répondre à toutes les échelles du cadre de vie pour inventer la ville de demain, plus dense et plus verte. Face aux maux de nos cités, le potentiel de réponse et de créativité des architectes existe, peut et doit être mobilisé. Elus, responsables et citoyens, pourquoi ne pas enfin œuvrer avec les architectes pour l’intérêt public? C’est leur métier. Pour porter cette parole, des architectes se mobilisent pour faire évoluer leur représentation institutionnelle.

Pour en savoir plus, cliquez ici.

Commentaires

«Les architectes manquent à l’espace public!», par Bernard Mauplot et Jean-Paul Cassulo, architectes

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Code commenté de la commande publique

Code commenté de la commande publique

Date de parution : 09/2019

Voir

Maisons individuelles passives

Maisons individuelles passives

Date de parution : 07/2019

Voir

Histoire de l’architecture agricole

Histoire de l’architecture agricole

Date de parution : 07/2019

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur