En direct

Les architectes d'Orma ont la montagne corse au cœur

Diana Saliceti |  le 09/03/2018  |  ArchitectureHaute-CorseFrance entière

Corse -

Ils ont fait leurs classes ensemble sur les bancs de l'école d'architecture de Marseille-Luminy (Ensa) et se retrouvent associés dans leur cabinet de Corte (Haute-Corse). Alors étudiants, Alicia Orsini, François Tramoni, Jean-Mathieu de Lipowski et Michel de Rocca Serra avaient déjà l'habitude de former une équipe qui gagne pour les concours. Aujourd'hui, c'est sous les couleurs d'Orma Architettura que ces trentenaires remportent bon nombre de distinctions.

« Nous avons été primés dans la catégorie Habitat par Archi-contemporaine. org pour une extension de maison d'hôte réalisée à Casamaccioli, dans la région du Niolu, explique Alicia Orsini. A quelques mètres du casone principal, nous avons réinterprété les constructions du passé. Les traditionnels linteaux de granit ont cédé la place au béton et le reste de la bâtisse est fait de moellons récupérés sur site. » Le résultat fait parler de lui jusque dans les pages du magazine « Vanity Fair ». Sur place, à la chambre d'hôte A Casa Vanella, le visiteur admire une construction s'inscrivant dans une masse minérale avec, depuis l'intérieur, une vue époustouflante sur la chaîne montagneuse la plus élevée de l'île et son point culminant : le Monte Cinto.

Projets d'altitude sur le GR20. Les chantiers de montagne, le cabinet Orma en est friand. C'est sûrement parce que ses membres sont des férus de randonnée. Ils cumulent en effet, les projets d'altitude, à l'image des observatoires du cerf corse, qu'Orma signe dans trois massifs insulaires. Autre dossier clé traité par les quatre associés : la réfection des 14 refuges que compte le mythique sentier du GR20. « Notre cabinet a réalisé l'étude préalable sur chacun des sites concernés, indique Alicia Orsini. Fréquentation, accès à l'eau, assainissement, panneaux solaires et éoliennes, nous avons fait un état des lieux et chiffré cette opération d'envergure menée par le parc régional. » Confirmé en montagne et dans le rural, le succès de l'agence se décline également à la ville, avec comme projet majeur la réfection de la place Campinchi d'Ajaccio et la mise en valeur de ses quais napoléoniens. Le cabinet porte décidément bien son nom : en corse, orma signifie « empreinte ».

PHOTO - 11835_726960_k2_k1_1730121.jpg
PHOTO - 11835_726960_k2_k1_1730121.jpg

Commentaires

Les architectes d'Orma ont la montagne corse au cœur

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur

Code pratique du patrimoine et de l’intervention sur le bâti existant

Code pratique du patrimoine et de l’intervention sur le bâti existant

Livre

Prix : 75.00 €

Auteur : Éditions du Moniteur

Voir

AMC N°270 - SPÉCIAL INTÉRIEURS 2018

AMC N°270 - SPÉCIAL INTÉRIEURS 2018

Presse - Vente au n°

Prix : 29.00 €

Voir

Opérations Immobilières n°106 - Loi ELAN

Opérations Immobilières n°106 - Loi ELAN

Presse - Vente au n°

Prix : 37.00 €

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur
Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookiesOKEn savoir plusX