En direct

Les architectes à l'honneur

ELISABETH ALLAIN-DUPRE |  le 06/07/2001  |  RénovationArchitectureMaîtrise d'ouvrageCommunicationRhône

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Rénovation
Architecture
Maîtrise d'ouvrage
Communication
Rhône
Paris
Puy-de-Dôme
France entière
International
Professionnels
Travaux publics
Valider

Sommaire du dossier

  1. SOMMAIRE - 4867 - REHABILITATION
  2. Panne historique du moteur principal du bâtiment
  3. Climatisation Un «plafond rayonnant froid» pour une tour de bureaux
  4. Structure Un entrepôt transformé en logements
  5. Structure Renforcement de poutres et de poteaux
  6. Structure Rehausse de bureaux par pieux battus
  7. Structure Surélévation de bâtiments HLM
  8. Fondations Le «soil crete» au secours d'un musée
  9. Electricité Sécurité pour la salle des marchés du Crédit lyonnais
  10. Sols textile Décor personnalisé
  11. Bétons Un chantier très diffus
  12. Aménagement intérieur Un bâtiment militaire devient musée
  13. Démarche séquentielle : nouvelle distribution des cartes
  14. Un pont roulant provisoire pour acheminer des balcons
  15. Isolation par l'extérieur pour rénover des logements
  16. Une vêture avec enduit mince sur isolant
  17. Des échanges informatisés pour une opération HLM
  18. Un faux plafond à grandes trames
  19. Mise en sécurité des installations électriques
  20. Des règles de sécurité à respecter
  21. Organisation : la réhabilitation d'une copropriété complexe
  22. Rénover les terrasses en aidant à la gestion de l'eau
  23. Réfection de sol sans décapage mécanique
  24. Sommaire dossier
  25. Une croissance sans enthousiasme
  26. REHABILITATION Les aides dans le parc privé
  27. Façade Restauration à l'identique de la « Maison radieuse »
  28. Transformation d'une usine en collège
  29. Création d'un étage léger pour un cinéma converti en hôtel
  30. Reprise en sous-oeuvre sur deux niveaux de sous-sol
  31. Le Grand-Quevilly : six tours de quinze étages des années 70 totalement «relookées »
  32. INFORMATIQUE Un outil d'évaluation pour la réhabilitation
  33. Un hôtel trois étoiles climatisé au gaz
  34. Protections d'urgence provisoires contre le saturnisme
  35. Remplacer les canalisations en plomb
  36. Reconstruire à l'identique un moulin brûlé
  37. Mise en sécurité électrique pour des immeubles HLM
  38. REHABILITATION La mise en sécurité des installations électriques
  39. Des solutions pour renforcer les structures existantes
  40. LOUIS-MARIE MICHON, ingénieur principal de l'entreprise Pradeau & Morin (Fougerolle) « Il faut identifier les descentes de charges »
  41. JEROME STUBLER, directeur technique du groupe Freyssinet « Nous sommes des dermatologues du béton»
  42. PETER TERRELL, gérant de l'ingénierie Terrell Rooke Associés « Il faut maîtriser les déformations »
  43. Des fibres de carbone pour renforcer les structures
  44. Renforcement d'un plancher en site occupé
  45. Transformation d'un hangar en béton armé
  46. Un plancher en bois composite
  47. Des planchers mixtes connectés
  48. Les bacs collaborants acier-béton
  49. Menuiserie Escalier repliable
  50. Vichy Centre de séjour
  51. Transformations à petits prix
  52. Détection précoce de la corrosion
  53. Un connecteur de planchers mixtes bois béton
  54. Sauvegarder les premiers ouvrages en béton
  55. Les architectes à l'honneur
  56. « Un contexte porteur pour la qualité architecturale des réhabilitations »
  57. NIMES Place des Esclafidous
  58. PARIS-20e Rues Alexandre- Dumas et de Terre-Neuve
  59. AULNAY-SOUS-BOIS Cité des Merisiers
  60. PARIS-16e Rue Félicien-David
  61. LE BLANC-MESNIL Cité du 212
  62. TOULOUSE Cité universitaire Daniel-Faucher
  63. BAYONNE Rues d'Espagne et Lagréou
  64. PARIS-19e Rue de Crimée

Avec le 1er Palmarès de la réhabilitation, proclamé le 5 juillet, les pouvoirs publics valorisent le rôle des architectes dans la réhabilitation. Catherine Tasca, ministre de la Culture, lancera, à cette occasion, une politique de soutien à la commande en direction des jeunes architectes : les Albums de la jeune architecture, rénovés, sont au coeur du dispositif.

La Direction de l'architecture et du patrimoine (Dapa) a fait de la qualité architecturale des réhabilitations des bâtiments et des ensembles urbains l'un de ses chevaux de bataille. Jugé en septembre dernier, proclamé le 5 juillet au musée des Monuments français, le Palmarès de la réhabilitation est la face médiatique d'une action qui repose aussi sur les Sdap (Services départementaux d'architecture et du patrimoine), les ZPPAUP (zones de protection du patrimoine architectural, urbain et paysager), les secteurs sauvegardés, et de missions de conseil sur la réhabilitation que vont bientôt expérimenter quatre villes françaises. Sans oublier les huit formations continues spécifiques dispensées sous l'égide de la Dapa.

Ce Palmarès devrait désormais distinguer tous les deux ans des interventions architecturales remarquables sur un bâti existant, quelle que soit la date initiale - ce n'est pas un concours « monuments historiques » - et la destination du bâtiment. Menée en partenariat avec l'Anah, le ministère de l'Equipement, l'Union des HLM et le Plan urbanisme, construction et architecture (Puca), la première édition a suscité 163 dossiers de candidature, dont 43 ont été retenus. Le jury a primé huit réalisations (voir ci-dessus et pages suivantes) et en a nominé dix (voir p. 50). Avec une forte dominante logement, ces dix-huit réalisations témoignent toutes d'une complexité de conception, de réalisation, de financements - souvent démultipliée de surcroît par des phasages ou des chantiers en site occupé - qui exige un engagement fort des architectes et de leurs partenaires. Mais le résultat est là : un pan de ville ancienne qui retrouve vie, un quartier d'habitat social dont l'image est renversée, de plats immeubles fonctionnels réinsérés dans le relief de la ville... Et si toutes les réhabilitations menées avec des architectes étaient de cette qualité, on ne pourrait qu'adhérer à un projet de loi qui voudrait les y associer davantage. Le voudraient-ils ? La sévère crise de la construction neuve qu'ils ont connue s'estompant, les architectes sont moins actifs à rechercher des positions sur ce marché exigeant. Restent les jeunes architectes. Ils sont, eux, depuis près de dix ans, de véritables sinistrés économiques face à une commande qui leur réclame toujours plus de références. La ministre de la Culture et de la Communication saisit l'occasion de ce Palmarès de la réhabilitation pour relancer une politique de soutien à la commande aux jeunes architectes, avec les « Nouveaux Albums de la jeune architecture ». Faut-il y voir un signe ? Car l'opération de réhabilitation ne représente-t-elle pas finalement, avec son lot de rencontres humaines et de difficultés techniques, culturelles et économiques, « la » référence par excellence ?

Les dix opérations nominées

CHEVANNAY (21) : transformation d'une grange en habitation. Fabienne Couvert et Guillaume Terver, architectes, pour un maître d'ouvrage particulier.

LAVAL (53) : réhabilitation d'une caserne en logements. William Gohier, architecte ; SA d'HLM de Laval, maître d'ouvrage.

CLERMONT-FERRAND (63) : acquisition-amélioration de 92 logements. Rayko Gourdon et Muriel Cros, Francine et René Imholz, architectes ; Opac de Clermont-Ferrand, maître d'ouvrage.

LYON : réhabilitation d'un immeuble de logements. Christian Charignon, Hélène Duhoo, Fabienne Marcoux (Tekhné), architectes, pour un maître d'ouvrage particulier.

LYON : réhabilitation de 46 logements passage Thiaffait. Albert Constantin et Christian Morel (Atelier de la Rize), architectes ; Opac du Grand Lyon, maître d'ouvrage.

CONDRIEU (69) : réhabilitation de la Maison de la Gabelle. Bernard Paris, architecte ; Société d'habitation moderne et familiale Rhône-Alpes, maître d'ouvrage.

PARIS-2E : réhabilitation d'un immeuble rue de Louvois. Patrick Céleste, architecte ; RIVP, maître d'ouvrage.

PARIS-10E : réhabilitation de deux immeubles de logements rue de Nancy. Jade et Sami Tabet, architectes. France Euro Habitat, maître d'ouvrage.

PARIS-11E : réhabilitation de la cour Damoye (logements et activités). Didier Drummond et François Faure, architectes ; Pierre et Stratégie, maître d'ouvrage.

PARIS-20E : réhabilitation de 41 logements ZAC des Amandiers. Antoine Grumbach, Antoine Stinco, Ferrand-Feugas-Leroy (FFL), architectes ; Société immobilière d'économie mixte de la ville de Paris et Régie immobilière de la ville de Paris, maîtres d'ouvrage.

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Construire avec le bois

Construire avec le bois

Date de parution : 12/2019

Voir

Mener une évaluation environnementale

Mener une évaluation environnementale

Date de parution : 11/2019

Voir

Propriétés et caractéristiques des matériaux de construction

Propriétés et caractéristiques des matériaux de construction

Date de parution : 11/2019

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur