En direct

Les ampoules à incandescence 60 W s'éteignent définitivement le 1er juillet
© DR - © © DR

Les ampoules à incandescence 60 W s'éteignent définitivement le 1er juillet

AP |  le 30/06/2010  | 

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Energie
Valider

Le 1er juillet 2009, les ampoules de 100 W ou plus avaient déjà été retirées.

Dans le cadre de la fin programmée des ampoules à incandescence dans l'Union européenne pour favoriser les économies d'énergie, les ampoules de 60 W disparaissent des rayonnages le 1er juillet.

Le 1er juillet 2009, les ampoules de 100 W ou plus avaient déjà été retirées. Prochaine étape: le retrait de celles de 40 watts le 31 août 2011, puis celles de 25 watts le 31 décembre 2012. Rappelons que le cœur du marché français est constitué des 40 / 75 watts (65 % des références en incandescentes).

Parallèlement, les distributeurs signataires continuent à mettre en œuvre tous les moyens pour que les lampes fluorescentes compactes à ballast intégré de classes énergétiques A et B atteignent une part de marché de 25 % à fin 2009 et de 35 % à fin 2010.
Ces ampoules fluocompactes, dites basse consommation (LBC), les plus courantes aujourd'hui, consomment 4 à 5 fois moins d'énergie et durent 6 à 10 fois plus longtemps. Même si son coût d'achat est plus élevé, l'acquisition d'une LBC procure un gain net "qui peut aller jusqu'à plusieurs dizaines d'euros sur la durée de vie de l'ampoule", selon le ministère de l'Ecologie.
Cependant, à la différence des ampoules classiques, qui doivent être jetées dans la poubelle ordinaire, les LBC doivent être récupérées dans les bacs disponibles chez les revendeurs car elles contiennent du mercure (en moyenne 3 mg par ampoule).
Selon l'Ademe, le remplacement des ampoules à incandescence par des lampes basse consommation permettrait à la France d'économiser chaque année 6 térawatts-heure de consommation d'électricité, soit l'équivalent de deux fois la consommation annuelle des Parisiens. Chaque ménage français possède en moyenne 22 lampes, en achète 3 par an et consomme environ 350 kWh par an pour son éclairage. L'éclairage à la maison représente 9% de sa facture d'électricité.

Les ampoules moins dévoreuses d'électricité constituent une déclinaison concrète de l'ambition européenne d'améliorer l'efficacité énergétique de l'UE de 20% d'ici à 2020.

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur
Ajouter Le Moniteur à l'écran d'accueil