En direct

Les allées d'arbres répondent à un besoin d'éternité

Yaël Haddad |  le 19/11/2018  |  CherJuraLoireMoselleVosges

MÉMOIRE -

Le centenaire de la Grande Guerre ramène l'attention des citoyens vers les allées d'arbres qui honorent les disparus. Pour en dresser l'inventaire, le colloque des 12 et 13 novembre à Liffol-le-Grand (Vosges) lance le projet « Allées - Horizon 2030 ».

La remise du prix Allées d'arbres de la Société pour la protection des paysages et de l'esthétique de la France (SPPEF) se déroulera cette année dans le cadre du colloque international « Les allées d'arbres - de la guerre à la paix » réunissant, les 12 et 13 novembre, 25 intervenants de 11 pays à Liffol-le-Grand (Vosges). Ces deux journées organisées à l'occasion du centenaire de l'armistice de la Grande Guerre sont portées par la jeune association Allées-Avenues /allées d'avenir/, créée pour l'occasion et présidée par le journaliste spécialiste de l'environnement Éric Mutschler. « Ce colloque s'appuie sur un pan de l'histoire assez méconnu en France : la création d'allées mémorielles - un soldat, un arbre - pour honorer les soldats disparus dont les corps n'ont pas toujours pu être rendus à leurs familles, en particulier pour les pays alliés lointains. Il permet aussi d'illustrer l'extraordinaire portée de l'article L350-3 du Code de l'environnement inscrit par la loi biodiversité de 2016, qui prévoit une mise en valeur et une protection spécifique pour les allées d'arbres et les alignements bordant les routes, avec une approche plurielle », explique Chantal Pradines, déléguée générale. Pour cette spécialiste du sujet, experte auprès du Conseil de l'Europe, il est primordial de ne pas dissocier la valeur culturelle de ce patrimoine de sa contribution au paysage, à la biodiversité ou aux autres aménités comme le développement touristique d'un territoire.


À raison d'un soldat pour un arbre, des allées mémorielles honorent les soldats disparus. - CHANTAL PRADINES, Allées-Avenues/allées d'avenir/

Le colloque de Liffol-le-Grand lance aussi le projet « Allées - Horizon 2030 », qui doit s'appuyer sur différentes clés d'entrée telles que l'inventaire du patrimoine d'allées mémorielles encore présent, le réseau créé autour des lauréats du prix Allées d'arbres de la SPPEF, celui des gestionnaires des sites de mémoire de la Grande Guerre ou les acteurs du développement de plantations transfrontalières, et de projets d'actions artistiques et pédagogiques autour des allées… Fortement marqués par les alignements d'arbres présents le long des routes qu'ils empruntent pour aller au front - véritables témoins de l'imminence de l'horreur par leurs troncs déchiquetés ou au contraire symbole d'espoir -, les soldats sont nombreux à témoigner auprès de leurs proches. En 1915, l'officier britannique Gillespie émet le vœu de voir [...]

Cet article est réservé aux abonnés Paysages Actualités, abonnez-vous ou connectez-vous pour lire l’intégralité de l’article.

Déjà abonné

Saisissez vos identifiants

Mot de passe oublié ?
Se connecter

Pas encore abonné

En vous abonnant au Moniteur, vous bénéficiez de :

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Code des juridictions financières

Code des juridictions financières

Date de parution : 12/2018

Voir

De l'immeuble de bureau aux lieux du travail

De l'immeuble de bureau aux lieux du travail

Date de parution : 12/2018

Voir

Le ravalement

Le ravalement

Date de parution : 12/2018

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur