En direct

Les agences d’urbanisme planchent sur l’Europe à Strasbourg
La Rencontre nationale de Strasbourg, cette semaine, sera la 38e du nom pour les agences d’urbanisme. - © © Agence Die Drei/Adeus

Les agences d’urbanisme planchent sur l’Europe à Strasbourg

Christian Robischon (Bureau de Strasbourg du Moniteur) |  le 06/11/2017  |  Bas-RhinArchitecture

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Aménagement
Bas-Rhin
Architecture
Valider

Sous l’intitulé «Construire l’Europe des lieux et des liens», les agences tiennent leur rencontre nationale cette semaine dans la ville-siège du Parlement et d’autres institutions européennes.

Les agences d’urbanisme de France ont choisi de parler d’Europe à Strasbourg. Le choix entre logiquement en résonance avec la ville d’accueil de leur rencontre nationale 2017, de mercredi à vendredi prochain. Mais il leur apparaissait de toute manière pertinent, dans le contexte du moment: «Nos métropoles entrent dans des réseaux européens et internationaux et l’on voit bien que plusieurs grandes questions auxquelles elles sont confrontées se posent à l’échelle européenne, par exemple la cohésion sociale, la transition énergétique et les grandes infrastructures de transport», souligne Anne Pons, directrice générale de l’Adeus, l’agence d’urbanisme de Strasbourg. «L’enjeu, c’est d’arrimer les autres territoires à ce changement d’échelle», ajoute-t-elle.

Eviter le piège du débat technique

Travailler davantage en réseau, sur un périmètre plus large: les agences d’urbanisme entendent contribuer à relever ce défi, en complément de la réponse du législateur (lois NOTRe et Maptam) qui aboutit à la création des grandes régions et au regroupement d’intercommunalités, soulignent-elles.

Strasbourg abrite le siège du Conseil Europe, la plus ancienne institution européenne, créée en 1949.
Strasbourg abrite le siège du Conseil Europe, la plus ancienne institution européenne, créée en 1949. - © © Jean Isenmann/Adeus – Bernard Henry, architecte ADEUS

Sur l’Europe proprement dite, la 38e Rencontre nationale entend ne pas tomber dans le travers de débats ultra-techniques qui seraient monopolisés par l’examen des normes, règlements et directives. C’est pourquoi elle a ouvert ses thèmes et son panel d’intervenants: universitaires, sociologiques et philosophes se joindront aux élus et aux techniciens pour parler des «individus créateurs d’Europe», du défi des migrations pour les politiques publiques, des liens entre territoires tels qu’ils sont pratiqués en Europe (solidarités entre villes et campagnes, coproduction citoyenne de la ville, mobilité, transition énergétique, etc.). Le titre général de la manifestation résume bien l’esprit recherché: «Construire l’Europe des lieux et des liens».

«Quelle est l’Europe que nous voulons, dans le contexte mouvementé qu’elle traverse ? Quel en est le bien commun ? Nous nous pencherons sur ces questions», appuie Anne Pons. Avec l’objectif d’en identifier leur traduction possible dans les territoires «locaux».

Le programme détaillé est disponible sur www.fnau.org

Commentaires

Les agences d’urbanisme planchent sur l’Europe à Strasbourg

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Permis de construire et autorisations d'urbanisme

Permis de construire et autorisations d'urbanisme

Date de parution : 06/2019

Voir

Droit de l’Aménagement, de l’Urbanisme, de l’Habitat – 2019

Droit de l’Aménagement, de l’Urbanisme, de l’Habitat – 2019

Date de parution : 06/2019

Voir

Mener une opération d'aménagement

Mener une opération d'aménagement

Date de parution : 06/2019

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur