En direct

Les acteurs des « réseaux intelligents » réunis pendant trois jours à Paris
PHOTO - 590022.BR.jpg - © © Cyril Chigot/Fedephoto

Les acteurs des « réseaux intelligents » réunis pendant trois jours à Paris

Jean-Charles Guézel |  le 22/06/2012  |  ParisTechnique

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Innovation
Paris
Technique
Valider

Pour sa deuxième édition, la manifestation Smart Grid a rassemblé, du 20 au 22 juin, une cinquantaine d’industriels et de sociétés de services au Cnit de Paris-La Défense. Le salon et la conférence ont fait la part belle aux compteurs intelligents, au stockage d’énergie et au pilotage de la demande.

Pour consommer moins, consommons plus intelligemment en équilibrant au mieux l’offre et la demande… Tel est en substance le message qu’ont fait passer les industriels et les conférenciers réunis pendant trois jours à Paris à l’occasion du salon Smart Grid 2012, organisé par Corp Events. Centrée sur les usages de l’électricité mais aussi, dans une moindre mesure, sur le gaz et l’eau, cette manifestation valait surtout par le nombre (plus de 200) et la qualité des « speakers » invités aux quelque soixante conférences et quinze tables rondes. Mais elle s’est révélée également très intéressante côté salon : une exposition modeste en taille (une cinquantaine de stands) mais pointue.

Compteurs intelligents

On pouvait notamment y rencontrer le gratin des constructeurs de compteurs intelligents (Elster, Iskraemeco, Itron, Landis+Gyr, Panasonic, Sagemcom…), certains d’entre eux ayant d’ailleurs fait le déplacement avec les prototypes conçus spécialement dans le cadre de projet Linky d’ERDF.

Etaient présents également des spécialistes du stockage d’énergie, comme Saft, des sociétés de services informatiques, comme Capgemini, des fournisseurs d’énergie, comme GDF-Suez, ou encore des ténors de la domotique, comme Legrand ou Delta Dore. Ce dernier a présenté sa plateforme Powergrid destinée au pilotage des effacements, tant résidentiels que tertiaires, et rappelé que ses solutions de « smart grid » étaient utilisées actuellement dans huit expérimentations totalisant 13 000 logements.

En s’appuyant sur l’offre technique de la société Ijenko et en partenariat avec Grenoble Habitat, Gaz Electricité de Grenoble a de son côté dévoilé le projet Logibox qui vise à aider les foyers les plus modestes à réduire leurs consommations électriques grâce à l’utilisation d’une « box Energie » située en aval du compteur.

Dans ce même objectif de réduction des consommations, mais à plus grande échelle, la firme allemande RSW a quant à elle exposé une gamme d’optimiseurs « smart grid compatibles » s’appuyant sur des logiciels développés avec EDF. A travers ces produits disponibles sous forme de coffrets ou d’armoires électriques, l’entreprise affirme déjà piloter pas moins de 2 GW dans le tertiaire et l’industrie.

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Code commenté de la commande publique

Code commenté de la commande publique

Date de parution : 09/2019

Voir

Histoire de l’architecture agricole

Histoire de l’architecture agricole

Date de parution : 07/2019

Voir

Règlement de sécurité incendie ERP avec historique des versions

Règlement de sécurité incendie ERP avec historique des versions

Date de parution : 07/2019

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur