En direct

Les abords de Notre-Dame-du-Port ressuscités
Depuis la place du Port, un escalier en pierre invitera les promeneurs vers la basilique. - © LINAZASORO & SANCHEZ ARCHITECTES

Les abords de Notre-Dame-du-Port ressuscités

le 14/12/2018  |  Puy-de-DômePatrimoineRénovation

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Puy-de-Dôme
Patrimoine
Rénovation
Collectivités locales
Valider

Clermont-Ferrand -

 

Classée depuis 1998 au patrimoine mondial de l'Unesco au titre des chemins de Saint-Jacques-de-Compostelle en France, la basilique clermontoise Notre-Dame-du-Port a déjà fait l'objet de plusieurs campagnes de rénovation depuis 2003. Désormais, la Ville et Clermont Auvergne Métropole s'attaquent à ses abords immédiats. Objectifs : répondre aux exigences de l'Unesco quant à la dimension patrimoniale du bien, accompagner l'évolution du cadre de vie des habitants, dynamiser le tissu économique local et renforcer l'attractivité touristique du territoire. Très attendu par les riverains et les commerçants, longtemps débattu, ce projet d'urbanisme et d'architecture a été confié au groupement Linazasoro & Sanchez, basé en Espagne. Les architectes ont été retenus pour leur approche globale, qui contribue à révéler la basilique à travers des interventions jugées, selon la Ville, « sobres et contemporaines » et à « recréer un lien » avec le cœur historique de Clermont.

Une terrasse-belvédère. La première étape de cette valorisation passera par la création d'un centre d'interprétation. Il prendra place au sein des trois maisons désaffectées qui longent la rue du Port : à l'intérieur, les murs de refend seront supprimés et de nouveaux planchers continus seront construits pour générer un seul volume. Ce lieu d'exposition et de médiation s'étendra sur 295 m2 répartis sur quatre niveaux. Il disposera d'une extension en béton de 55 m2 dans la cour de la basilique, à l'emplacement d'un ancien presbytère. Au-dessus de cette extension, une terrasse-belvédère sera élevée, élargissant le passage du Port. Cet espace public sera relié au parvis par un escalier en pierre de taille et un pavage en pierre de Volvic.

La restauration des façades et le nouvel épannelage des toitures du centre d'interprétation permettront de restituer la « scansion » naturelle de la rue. Le mur aveugle, situé côté basilique, sera percé de quatre baies sobres et contemporaines. Une fontaine en pierre devrait être créée afin de compléter la collection de la Ville. Et pour atténuer l'aspect minéral du projet, un soin tout particulier sera apporté aux végétaux. Enfin, les grilles présentes sur la rue du Port et la rue Couronne seront restaurées. La livraison prévisionnelle est attendue en 2022. Le montant de l'opération est estimé à 3,6 M€ HT.

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Architectes et ingénieurs face au projet

Architectes et ingénieurs face au projet

Date de parution : 06/2019

Voir

AUTODESK REVIT pour les bureaux d'études Fluide

AUTODESK REVIT pour les bureaux d'études Fluide

Date de parution : 06/2019

Voir

Dictionnaire de la maîtrise d’ouvrage publique et privée

Dictionnaire de la maîtrise d’ouvrage publique et privée

Date de parution : 06/2019

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur