En direct

Léon Grosse : Lionel Christolomme succède à Bertrand Grosse à la tête du directoire
Lionel Christolomme (à gauche), ex-Bouygues UK, devient directeur général et président du directoire de Léon Grosse. Il succède à Bertrand Grosse (à droite), qui intègre le conseil de surveillance, où se concentre la famille actionnaire du groupe familial de BTP. - © Léon Grosse

Léon Grosse : Lionel Christolomme succède à Bertrand Grosse à la tête du directoire

Florent Maillet |  le 21/12/2018  |  Léon Grosse BâtimentEntreprisesTravaux publicsETI du BTP

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Léon Grosse
Vie du BTP
Bâtiment
Entreprises
Travaux publics
ETI du BTP
Bouygues
Groupe Bouygues
Majors du BTP
Valider

Lionel Christolomme, ex-Bouygues, devient président du directoire de l’ETI familiale. Bertrand Grosse, qui occupait les fonctions depuis avril 2015, sera nommé au Conseil de surveillance à compter du 1er janvier 2019. Cette nouvelle gouvernance doit permettre à Léon Grosse d’enclencher la phase 2 de son plan stratégique 2020, qui prévoit notamment la diversification des activités.

Une nouvelle séquence s’ouvre à la tête de Léon Grosse, et elle passe par un changement de gouvernance. Le groupe familial (827,3 M€ de chiffre d’affaires en 2017, 12e groupe de BTP en France selon notre top 1000) vient d’annoncer la nomination de Lionel Christolomme  à la Présidence du Directoire, en remplacement de Bertrand Grosse, lui-même nommé au Conseil de Surveillance, à compter du 1er janvier 2019.

Bertrand Grosse occupait cette fonction depuis avril 2015, après le départ à la retraite de Bernard Bonnet.

Sur le même sujet Bertrand Grosse prend la tête de l'entreprise Léon Grosse


L’ETI du BTP change donc de modèle de gouvernance en séparant clairement les responsabilités opérationnelles (le directoire) des responsabilités d’actionnaires (la famille est au conseil de surveillance, dirigé par Jérôme Grosse), pour préparer la suite de son développement. Léon Grosse, dont la majorité du chiffre d’affaires provient du pur BTP et surtout du bâtiment, nourrit notamment des ambitions de diversification de ses activités.

Deux ex-Bouygues au directoire

La nouvelle figure de proue opérationnelle s’appelle Lionel Christolomme. A 51 ans, cet ingénieur ESTP est un pur profil Bouygues, où il évoluait depuis 1991. Il notamment dirigé Bouygues Dragages Singapour. Il était, depuis janvier 2016, directeur général de Bouygues UK, une filiale qui pèse près de 900 M€ de CA au sein de la major.

Le nouveau directeur général de Léon Grosse sera accompagné, au directoire, d’un autre transfuge de Bouygues qu'il connaît bien : Olivier Crillon (47 ans, EBS), nommé directeur administratif et financier de Léon Grosse. Ce dernier, entré chez Bouygues en 1995, s’y est formé à l’ensemble des métiers de la finance, d’abord en France puis à l’international à partir de 2006, chez Bouygues Bâtiment International. Il était, depuis 2015, CFO de Bouygues UK.

Transformation


La feuille de route du nouveau binôme, ainsi que cette organisation modernisée sur le modèle directoire / conseil de surveillance avec la famille actionnaire est claire : elle doit permettre de poursuivre « la transformation [du groupe] et mener « le plan stratégique à son terme en stabilisant l’entreprise autour de fondamentaux : la satisfaction des clients, la sécurité, la technicité et la rentabilité », annonce Léon Grosse, dans un communiqué.

« Cette nomination s’inscrit dans le cadre du plan stratégique “Ambition 2020” arrêté par les actionnaires familiaux en 2015. » Bertrand Grosse s’en était alors largement expliqué dans les colonnes du Moniteur. « Nous voulons passer d’une stratégie opportuniste à une stratégie construite et globale, fondée sur le développement. Nous devons intégrer de nouvelles compétences. Léon Grosse part à la conquête de nouveaux marchés », annonçait-il notamment.

Sur le même sujet « L’entreprise Léon Grosse se prépare à une croissance exceptionnelle »


Selon le groupe, « la première étape de ce plan a été menée avec engagement et détermination par Bertrand Grosse et a consisté à lancer les nécessaires transformations du groupe pour s’adapter à un marché extrêmement concurrentiel, en évolution rapide aussi bien sur les plans techniques, économiques que technologiques et numériques. Le travail réalisé par Bertrand Grosse, le Directoire et toutes les équipes sur les trois dernières années constitue les fondations du développement de l'entreprise de demain ».

La famille-actionnaire se renforce au conseil de surveillance


A charge pour le nouveau directoire de « poursuivre cette transformation » et mener « le plan stratégique à son terme en stabilisant l’entreprise autour de fondamentaux : la satisfaction des clients, la sécurité, la technicité et la rentabilité ».

La famille Grosse, elle, renforce donc sa présence au sein du Conseil de Surveillance avec l’arrivée de Bertrand Grosse (59 ans), "qui y apportera sa forte expertise “métier et stratégie”.

« J’ai œuvré depuis 3 ans pour permettre le passage de témoin, réagit Bertrand Grosse, dans un communiqué. Je me félicite d’avoir recruté un successeur de la qualité de Lionel (Christolomme) et un DAF reconnu en la personne d’Olivier (Crillon) et je continuerai avec la responsabilité de membre du Conseil, à mettre toute mon énergie au service de la réussite de cette nouvelle équipe de management ».  Il reste désormais deux années pleines à Léon Grosse pour achever son plan.

Sur le même sujet Digitalisation des chantiers : FinalCad signe un partenariat avec Léon Grosse

Commentaires

Léon Grosse : Lionel Christolomme succède à Bertrand Grosse à la tête du directoire

Votre e-mail ne sera pas publié

Robert Gosselin

22/12/2018 10h:03

+ le DRH issu de Bouygues !! un rachat en prévision ?

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Code commenté de la commande publique

Code commenté de la commande publique

Date de parution : 09/2019

Voir

Histoire de l’architecture agricole

Histoire de l’architecture agricole

Date de parution : 07/2019

Voir

Règlement de sécurité incendie ERP avec historique des versions

Règlement de sécurité incendie ERP avec historique des versions

Date de parution : 07/2019

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur