Innovation produits

Léger coup de froid sur les salons Interclima+elec et Idéobain

Mots clés : Communication - marketing - Equipements techniques et finitions

Selon les organisateurs, les salons Interclima+elec et Idéobain ont accueilli un peu plus de 80 000 personnes, soit une baisse de fréquentation de 5 % par rapport à 2010. Malgré un secteur du génie climatique en pleine mutation, les salons n’a pas rassemblé autant que souhaité. Des synergies avec Batimat seront certainement évoquées dans les prochains mois mais ne font d’ores déjà pas l’unanimité.

Les salons Interclima+Elec et Idéobain devaient se clore (vendredi 10 février pour le premier, dimanche 12 février pour le second) en mode mineur. Les organisateurs estimaient la fréquentation en baisse de 5 à 6 % par rapport à 2010 lors d’un premier bilan, vendredi midi. « Le mardi a été une journée creuse, constate Joseph Le Jollec, président du salon Interclima+Elec. Les autres jours, les visiteurs étaient au rendez-vous. » Parmi les hypothèses retenues pour expliquer cette performance en demi-teinte, un climat rigoureux et une grève aérienne. « Une fois l’analyse faite, on devrait constater une baisse sensible du visitorat de province », poursuit le président du salon. « Rappelons que ce que nous cherchons est moins le nombre que la qualité des visiteurs, tempère Serge Lecat, président d’Idéobain. En cela, le contrat est rempli. »

 

Un rapprochement avec Batimat ?

 

Joseph Le Jollec a évoqué un rapprochement avec Batimat: « Des synergies doivent être discutées parce que la performance énergétique s’entend désormais en terme d’isolation et d’équipements techniques. Les métiers se rapprochent pour une offre globale. » Un point de vue que ne partage absolument pas Serge Lecat : « Je ne crois pas aux grand-messes qui regroupent l’ensemble des professions. La tendance internationale va clairement à l’inverse. Je crois bien plus à des salons dédiés. » Bien que s’adressant au même public, les installateurs thermiques et sanitaire, les deux salons n’ont pas les mêmes dynamiques. Tandis qu’Interclima+elec vise l’efficacité énergétique et se voit porté par la RT 2012 et le Grenelle Environnement, côté Idéobain, l’heure est au design et à l’accessibilité. Des approches bien distinctes qui expliquent en grande partie la divergence de point de vue.

 

Le grand retour de l’électricité

 

Avec la présence des acteurs majeurs comme Legrand, Schneider Electric, Hager, et Siemens, la partie électricité du salon et son versant domotique ont fait un retour en force au service de la performance énergétique. « L’augmentation de la fréquentation du salon par les électriciens ne fait guère de doute », estime Joseph Le Jollec.

 

 

 

Les articles les plus lus
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X